Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Le sermon sur la chute de Rome, de Jérôme Ferrari

La Corse, terre de fiction

Le sermon sur la chute de Rome, de Jérôme Ferrari  - Zibeline

Ce court roman a connu succès critique et public dès sa sortie au mois d’août avant d’être consacré par le prix Goncourt début novembre. L’histoire est celle d’un grand-père, Marcel Antonetti, qui a raté sa vie : issu d’une société brisée par la 1ère guerre mondiale, il échouera à devenir un officier glorieux durant la Seconde et finira fonctionnaire d’un morceau perdu de l’empire colonial français en déliquescence. Fort de ces échecs, il soutiendra le projet délirant et voué à la catastrophe de son petit-fils, Matthieu, et d’un de ses amis, Libero : quitter des études brillantes de philosophie pour ouvrir un bar dans le village corse de leur enfance. Jérôme Ferrari a écrit un roman au lyrisme tantôt cru, tantôt compassionnel qui est aussi une méditation métaphysique sur la nature des « mondes » que les hommes créent et croient pouvoir pérenniser. D’où les allusions de plus en plus développées au sermon que Saint Augustin prononça pour tenter de consoler les chrétiens effrayés par la chute du grand empire romain en l’an 410. Jusqu’à une scène finale aussi audacieuse qu’énigmatique.

Deux autres raisons de lire cet ouvrage magnifique ? il est une entrée rêvée à l’œuvre entière de cet auteur : six romans et un recueil de nouvelles chez Actes Sud et Albiana, éditeur corse ; il permet à la Corse d’émerger vraiment comme un territoire littéraire : lisez aussi Murtoriu de Marc Biancarelli, chef d’œuvre de la nouvelle littérature corse, traduit notamment par Jérôme Ferrari !

FRANÇOIS-XAVIER RENUCCI

Novembre 2012

 

Le sermon sur la chute de Rome

Jérôme Ferrari

Actes Sud, 19 €

 

Le 1er déc, à 18 h, à la librairie Goulard à Aix-en-Provence, débat et signature : « Le Goncourt 2012 à Jérôme Ferrari et ses conséquences sur la littérature corse »