Le Mnozil Brass offre un pot-pourri en or au GTP

Jubilations cuivréesVu par Zibeline

Le Mnozil Brass offre un pot-pourri en or au GTP - Zibeline

L’art de la joie et de la dérision ont conquis la salle comble du GTP : le septuor de cuivres le Mnozil Brass y fêtait son vingt-septième anniversaire avec un florilège de ses derniers spectacles réunis sous le titre Gold. Tous les registres, les thèmes, les formes musicales se retrouvaient là, condensés en un spectacle enlevé, potache autant que virtuose, où la musique traditionnelle autrichienne croise la parodie d’une composition contemporaine, la version scat de la chanson Mr. Sandman des Chordettes, ou I can’t give you anything but love qu’interprètent les musiciens en crooners hollywoodiens… N’est pas oublié le détour obligé par la valse viennoise, en clin d’œil au bar Joseph Mnozil qui a donné son nom à cet ensemble génial et farfelu. Situé face au conservatoire de Vienne, il offre une scène ouverte tous les deuxièmes jeudis du mois aux musiciens de tous horizons. Et c’est là que les jeunes étudiants de l’Académie d’Art de Vienne se rencontrèrent… Thomas Gansch (trompette), Gerhard Füssl (trombone), Willi Brandstötter (tuba) que rejoindront Roman Rindberger, Robert Rother (trompette), Zoltan Kiss (trombone) et Leonhard Paul (trombone et trompette basse). Tout commence comme un numéro de clown, et la connivence avec l’assistance s’instaure d’emblée. Mimiques, équilibres improbables, passages à la flûte à bec, chorégraphies désopilantes, explications qui n’en sont pas, rivalités surjouées, goût du burlesque, des effets poussés à l’extrême, notes tenues à bout de souffle, dextérité de passages à la Paganini, les artistes s’en donnent à cœur joie, entonnent Ramona, mais livrent aussi un pot-pourri de génériques de séries, ou se lancent dans une inénarrable scène de western-spaghetti, miment duels, morts, traîtrises et dévouements… un sommet de drôlerie ! Ajoutez à cela des tenues hétéroclites qui rendent l’ensemble bariolé et improbable… Deux heures enjouées que l’on ne voit pas passer et qui réjouissent nos zygomatiques !

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2019

Gold a été donné le 3 octobre au Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

Photographie : Gold © Daniela Matejschek

Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net