Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Contre-pouvoirs, fascinant documentaire de Malek Bensmaïl au coeur du quotidien El Watan

Journalistes en Algérie

• 12 mars 2016 •
Contre-pouvoirs, fascinant documentaire de Malek Bensmaïl au coeur du quotidien El Watan - Zibeline

Le documentaire Contre-pouvoirs sur El Watan, quotidien algérien francophone, est une démonstration du journalisme de résistance.

Le film de Malek Bensmaïl est fascinant à plusieurs égards. Avant tout il est un documentaire dont on peut admirer les cadres, les respirations, le montage qui passe du huis clos du journal à des échappées, la baie d’Alger, une escapade… Cependant la singularité du documentaire repose dans son sujet même : plongé dans la rédaction du quotidien, le réalisateur y a vécu toute la comédie de la réélection de Bouteflika, pour son quatrième mandat, après un AVC qui l’a laissé dans un état quasi végétatif. Et c’est l’affirmation d’une liberté d’expression sans retenue qui sidère : dans ce pays où 120 journalistes ont été assassinés, dans cette rédaction qui s’abrite dans une maison de la presse parce que ses locaux ont sauté, et qui attend depuis 10 ans de sortir de l’étroitesse de ses bureaux de fortune ; dans un pays où la démocratie est une mascarade, des journalistes écrivent ce qu’ils pensent sans jamais s’autocensurer !

Leur manière de traiter l’actualité est particulière : Omar Belhouchet regarde tout, oriente les choix, suggère les dessins de Une avec précision, relit et discute les articles avec ses journalistes… Il suggère les angles sans doute plus fermement que dans une rédaction française, mais jamais ses choix ne sont dictés par un impératif économique : le traitement des sujets obéit toujours à la volonté d’informer, de combattre, d’affirmer. Sa rédaction est d’ailleurs composée d’un journaliste plutôt marxiste, d’un croyant, d’un militant de Barakat (ça suffit). Ils s’opposent, dans la promiscuité des locaux, échangeant des idées, mais luttant ensemble pour sortir l’Algérie de ses ornières. Avec humour et ténacité (la Une Bouteflika réélu dans un fauteuil est hilarante, et désespérée), El Watan constitue bien un contre-pouvoir, très différent de celui de la presse française. Comme l’explique Kamel Daoud : « En Algérie, le contre-pouvoir est un lieu de désobéissance, pas de contrepoids comme dans les démocraties. » Et nous pouvons, en France, admirer la liberté de journalistes qui ne peuvent voir ce film, interdit en Algérie…

AGNÈS FRESCHEL
Mars 2016

Contre-pouvoirs a été projeté au MuCEM le 12 mars et suivi d’un débat avec Malek Bensmaïl et Omar Belhouchet dans le cadre du cycle Algérie, entre la carte et le territoire

photo : Contre pouvoirs de Malek Bensmaïl © X-D.R

 


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org