La compagnie Les monstres de luxe livre son Dr Jivago en version théâtrale, à Nîmes

Jivago vu des planchesVu par Zibeline

La compagnie Les monstres de luxe livre son Dr Jivago en version théâtrale, à Nîmes  - Zibeline

Les monstres de luxe revisitent le film fleuve en une version théâtrale minimaliste.

Entre vestiaire d’usine, salle de cinéma et cabinet de curiosités, le décor du Dr Jivago de la compagnie Les monstres de luxe est bien loin des steppes glacées du grand classique réalisé par David Lean. C’est pourtant un « remake » revendiqué que Dan Jemmett met en scène, portant un regard intimiste sur l’objet cinématographique. À la fois manipulateurs de marionnettes, lecteurs de scénario et personnages de fiction, Geoffrey Carey et Valérie Crouzet vivent par procuration les tourments et questionnements des principaux protagonistes du film. En blouse de travail, il et elle s’affairent, l’un au microscope, l’autre à la machine à coudre. Sortent des placards diverses références à l’épopée russo-soviétique, extirpée de son gigantisme et recentrée sur sa dimension psychologique et poétique. Youri, Lara, Tonia, Pacha et Komarovsky sont ici des mannequins miniatures dont les têtes seront coupées pour finir dans une valise. L’évocation du manichéisme de la guerre froide et de la répression de la liberté artistique sous le régime soviétique sont lisibles entre les lignes. Crouzet et Carey -dont l’accent américain ajoute un côté savoureux à cette histoire russe- s’inventent des anecdotes communes avec Omar Sharif et Julie Christie. S’aiment-ils secrètement comme dans le film dont ils reconstituent une scène de séparation ? Et de conclure en crevant littéralement l’écran de papier sur lequel le couple écrit des vers au fil des scènes. La magie du cinéma, à moins que cela soit celle du théâtre. Les monstres de luxe remportent leur pari : transformer 3h20 de pellicule hollywoodienne des années 60 en œuvre théâtrale contemporaine sans bavardage ni errement.

LUDOVIC TOMAS
Mars 2021

Dr Jivago a été joué en première de création les 3 et 4 mars à l’Odéon-Théâtre de Nîmes

Photo : Dr Jivago © Sandy Korzekwa

L’Odéon
7 rue Pierre Sémard
30000 Nîmes
04 66 36 65 93
theatredenimes.com