Le Festival Durance Luberon offre un ApéroJazz classique et talentueux au château d'Arnajon

Jazz en ArnajonVu par Zibeline

• 14 août 2015 •
Le Festival Durance Luberon offre un ApéroJazz classique et talentueux au château d'Arnajon - Zibeline

Renouant avec la composition du John Kirby Sextet, le Kirby memory Septet, inclut dans la liste des musiciens à égalité avec les instrumentistes, la chanteuse. Le sextet des années 30-40 réunissait contrebasse, trompette, saxophone, clarinette, batterie, piano, six instruments donc, et la chanteuse intervenait ponctuellement sans changer le nom de la formation qui restait un sextet à sept. Plus féministe, la formation actuelle, le Kirby memory Septet, compte sans discrimination aux côtés de la contrebasse (Pierre Fénichel), du piano (Lionel Dandine), de la trompette (Renaud Perrais), de la clarinette (Jean-François Bonnel), du saxophone alto (Gérard Murphy), de la batterie (Stéphane Richard), Claire Marlange au chant, délicieusement espiègle. Le « plus petit Big Band du monde » offrait à une « salle comble », le parterre semé de conviviales tables de bar du château d’Arnajon, un concert enlevé, d’un jazz qui jongle avec les époques et leurs « standards particuliers ». On croise Chopin, Tchaïkovski, Beethoven, Rimski Korsakov, Haydn, un madrigal du XVIème aussi bien que Duke Ellington, Charlie Shavers, Joseph Winner… soli superbes, improvisations inspirées, passerelles entre les genres pour un univers où le swing est roi. La plaquette du spectacle -la qualité de ces feuillets offerts à chaque spectacle est remarquable- résume: « le jazz devient un peu plus savant et la musique classique beaucoup plus rythmée ». L’exécution de chaque pièce est précédée d’un petit commentaire de Renaud Perrais, où anecdote comique et intérêt se conjuguent. Ainsi, l’étrange Zooma serait dû à un vinyle fourni par l’armée américaine à ses troupes. Humour de chacun, bonheur de jouer ensemble, de chanter, même si le micro de la première partie desservait la jolie voix de Claire Marlange, dans un spectacle réglé avec une précision métronomique, sont papables. Il est à noter aussi que tous vivent dans la région, et c’est l’un des nombreux mérites du Festival Durance Luberon que de donner la scène à des formations (excellentes par ailleurs) du territoire. Ajoutez à la grâce de la soirée un verre de vin de Paradis, la délicatesse de l’accueil des bénévoles. Quel bel été !

Kirby memory  2015

MARYVONNE COLOMBANI
Août 2015

Concert donné le 14 août au château d’Arnajon (Puy Sainte Réparade), dans le cadre du Festival Durance Luberon.

(du 4 au 22 août)

Photo © MyCL