Imperium Romanum à la Villa Méditerranée, en partenariat avec les Rencontres d'Arles

Itinéraire argentique

• 24 juin 2016⇒18 septembre 2016 •
Imperium Romanum à la Villa Méditerranée, en partenariat avec les Rencontres d'Arles - Zibeline

Dans le cadre du Grand Arles Express, se noue un partenariat entre les Rencontres de la Photographie d’Arles, la Villa Méditerranée et l’AViTeM (Agence des villes et territoires méditerranéens durables), ce dont se réjouissent les différents acteurs culturels, Bernard Valéro, Ambassadeur et directeur général des deux dernières structures, Agnès Rampal, Présidente de l’AViTeM, Chantal Eyméoud, Déléguée à la Culture de la Région PACA, ainsi que Hubert Védrine, Président des Rencontres, Sam Stourdzé, leur directeur, et Michel Vauzelle qui rend hommage à cette belle collaboration. L’exposition Imperium Romanum, apparaît en effet exemplaire à plus d’un titre, dans l’intelligente scénographie mise en place par son commissaire, Markus Hartmann. Le photographe Alfred Seiland propose un travail qui réunit une centaine de clichés argentiques, qui évoquent l’Empire romain et une Méditerranée unifiée… « Carte mentale » sur laquelle se greffent les strates de l’histoire, rendues sensibles par des cadrages : la modernité jouxte, intègre, efface les vestiges romains. Les textes qui accompagnent chaque photographie racontent les lieux, les monuments, les témoignages des travaux, des techniques (plongée dans la Salina Turda en Roumanie, vertigineuse géométrie d’une carrière de marbre). Cette union politique et culturelle rêvée prend des allures tragiquement prémonitoires lorsque les colonnes de Palmyre émergent, fantomatiques silhouettes, d’une tempête de sable (2011)… à la fois témoignage du passé et de notre présent, les clichés d’Alfred Seiland nous entraînent dans un voyage où l’antique se frotte au moderne, l’habite, le nourrit, entre mémoire et interrogation. On sourit à la vision que transcrit l’architecture de Las Vegas, avec son Caesars Palace. Rêve d’une époque de luxe, de bien-être, de paix « mondiale »… Idéal auquel on a envie de se référer, construisant ainsi un nouveau mythe, celui d’un empire romain magnifié, d’une « union politique et culturelle » qui semble gommer ici, distance photographique et temps de pose obligent, les turbulences de l’histoire. Le catalogue bilingue permet, avec un beau texte de Philip Parker, de revisiter ce subtil et passionnant parcours (collection Hartmann Books).
MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2016

Imperium Romanum
jusqu’au 18 septembre 
Villa Méditerranée, Marseille

Photo : Temple de Jupiter à Damas, Alfred Seiland © M.C

 

 

Villa Méditerranée
Esplanade du J4
13002 Marseille
04 95 09 42 52
http://www.villa-mediterranee.org/