Vu par Zibeline

Guillaume Le Blanc, philosophe de l'invisibilité sociale

Invisibles, parce qu’inaudibles

Guillaume Le Blanc, philosophe de l'invisibilité sociale - Zibeline

Accueillie dans l’auditorium du Mucem, la conférence « Invisibilité sociale » donnée par Guillaume Le Blanc dans le cadre de la Semaine de Pop philosophie constituait un parfait écho à l’exposition en cours d’Ai Weiwei (visible jusqu’au 12 novembre). L’artiste chinois y présente en effet une vidéo de 18 mn, intitulée Calais, dans laquelle il rend compte de la vie quotidienne des migrants dans la Jungle, suivie de l’évacuation et du démantèlement des camps, en octobre 2016. Une violence à laquelle le philosophe n’a pas manqué de se référer, en préambule à son exposé. Depuis une dizaine d’années, les publications de Guillaume le Blanc (Vies ordinaires, vies précaires ; L’invisibilité sociale) détaillent la construction sociale destinée à maintenir certains individus dans l’exclusion, en les intimant au silence. Évocation de l’allégorie du racisme présentée dans Invisible Man de Ralph Ellison, des travaux sur l’histoire des voix menés par l’historienne Arlette Farge, ou encore de l’étude clinique de la désocialisation menée par la psychiatre Sylvie Quesemand Zucca (Je vous salis ma rue), qui inventait en 2007 le néologisme d’« asphaltisation » de sans-abris se conformant à l’image que les passants leur renvoient… Par ces divers exemples, la conférence visait à démontrer qu’une vie devient invisible à partir du moment où elle est inaudible, quand la citoyenneté suppose d’avoir une voix et un visage. Considérant la visibilité sociale comme un capital, inégal, de naissance, à faire fructifier, Guillaume Le Blanc en appelait alors à la nécessité d’un travail critique et politique destiné à « rendre visibles les invisibles, prendre soin de ceux dont la voix a été effacée par les structures sociales hégémoniques », via la pérennisation des médias alternatifs ou l’édification d’un (utopique ?) Parlement des inaudibles.

Julie Bordenave
Octobre 2018

La conférence s’est tenue le 15 octobre au Mucem, Marseille, dans le cadre de la Semaine de Pop philosophie.

Photo : Guillaume Le Blanc © DR


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org