Le lien, à voir au Théâtre du Chêne Noir jusqu'au 28 juillet

Interdit ?Vu par Zibeline

• 7 juillet 2013⇒28 juillet 2013 •
Le lien, à voir au Théâtre du Chêne Noir jusqu'au 28 juillet - Zibeline

L’intrigue pourrait sembler banale et convenue : un homme a mené une double vie avec deux maisons, deux femmes et deux enfants. C’est à sa mort que ses héritiers sont confrontés à cette réalité. Marie est abasourdie tandis que Paul sait depuis toujours qu’il y avait un «ailleurs» pour son père. Ils sont donc face à face avec leur douleur, leurs interrogations. Le père était lointain et peu tendre avec Marie, plus proche de son fils. Il ne leur a pas offert cependant le même standing ; Paul a vécu dans un pavillon de banlieue, Marie dans le 16ème ; et leurs mères n’étaient pas du même milieu… Marie a épousé un bon parti, est mère de deux petites filles, mais on ne sait rien de Paul, peut-être un marginal, qui se révèle peu à peu incisif, provocant, cherchant à déstabiliser sa «soeur». On sent sourdre le trouble entre eux, puis survient la séduction. Amanda Sthers, l’auteure, parle d’un tango entre ces deux êtres qui s’attirent et iront jusqu’à l’abandon au-delà des frontières de la morale. Le texte est magistralement écrit et noblement servi par la mise en scène de Gérard Gelas qui confie tout à ses acteurs, merveilleux Chloé Lambert et Stanilas Merhar, leur donnant seulement quelques cubes qui servent de sièges et de lit. Cette sobriété les met totalement en lumière et on suit cette montée vers l’orgasme avec ravissement. Plus dure sera la chute…

CHRIS BOURGUE
Juillet 2013

Photo : Le Lien-c-Manuel Pascual

Le lien, Théâtre du Chêne Noir, Avignon

Théâtre du Chêne Noir
8 bis rue Sainte-Catherine
84000 Avignon
04 90 86 58 11
www.chenenoir.fr