Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Retour sur Trust, empires d'entreprises, qui n'ont de confiance que le nom, créé au Théâtre Joliette à Marseille

In gold we Trust

Retour sur Trust, empires d'entreprises, qui n'ont de confiance que le nom, créé au Théâtre Joliette à Marseille - Zibeline

Le texte de Falk Richter repose sur l’aberration linguistique des Trusts, qui portent le nom de la confiance qu’on ne peut leur accorder

Qu’est ce que le libéralisme et ses crises font à nos consciences, à nos amours, à nos vies familiales ? Qu’est ce qu’ils détruisent et dévoient ? Trust, pièce politique écrite juste après le Krach de 2008, est construite en une suite discontinue de saynètes qui se répondent pourtant, monologues la plupart du temps, dialogues de sourds quand les personnages se croisent sans s’entendre. Car ce n’est pas la confiance seulement qui est détruite par les crises économiques, mais l’amour, la compassion, le temps même, le silence, l’empathie.

La méfiance de tous envers tous règne, dans les couples qui ne parviennent pas même à savoir combien de temps ils ont passé ensemble et pourquoi ils se séparent, entre parents et enfants abandonnés dans des chambres d’hôtels, et bien sûr dans la relation financière. Car de travail il n’est pas question, seulement d’argent, qu’on perd, dépense, emprunte, investit dans des golfs et des résidences de luxe désertes. Cet argent qui circule et n’est rien.

La Paloma, compagnie marseillaise en résidence à La Joliette, monte tout cela à perdre haleine. Jusqu’au bout des monologues, en crescendos continus, s’arrêtant de parler seulement pour danser, chanter, déplacer les canapés, puis replongeant dans la langue hystérique encore. Les cinq comédiens, trois très jeunes, deux autres figurant par moments les parents, tiennent ce parti pris avec panache et sur-énergie, jusqu’au bout de l’épuisement, assumant les personnages comme des doubles d’eux-mêmes -ils portent leurs prénoms- s’engageant face public, au contact. Un excès volontaire qui permet aux fils emmêlés des intrigues de restés tissés, serrés, étouffants. Jusqu’à l’explosion désirée, si elle a vraiment lieu.

AGNÈS FRESCHEL
Janvier 2018

Trust, mis en scène par Thomas Fourneau et Rachel Ceysson, a été crée du 8 au 18 octobre au Théâtre Joliette, Marseille

Photo : © Thomas Fourneau

 


Théâtre Joliette
2 place Henri Verneuil
13002 Marseille
04 91 90 74 28
www.theatrejoliette.fr