Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Tournée anniversaire : Les Négresses vertes ont fait escale à Marseille

Immuables Négresses

Tournée anniversaire : Les Négresses vertes ont fait escale à Marseille - Zibeline

Le groupe reformé interprète sur scène leurs morceaux passés à la postérité

À guichets fermés. Comme beaucoup de leurs dates, depuis le début de cette tournée anniversaire il y a un an. Les Négresses vertes n’avaient pas encore fait escale à Marseille. Les reformations de groupes créent souvent un engouement du public qui n’en a cure de connaître la motivation profonde des artistes. Le revival plaît. Par nostalgie ? Forcément un peu. Des chansons des Négresses se dégagent l’insouciance d’une époque à la fois proche et déjà si lointaine. Pour célébrer les 30 ans de leur premier album, l’inégalé MLAH est interprété de A à Z, presque dans l’ordre des titres et dans une fidélité quasi parfaite aux versions originales.

On reconnaît les visages des plus anciens du groupe, particulièrement ceux d’Iza et Stefane Mellino qui avaient tenté de poursuivre l’aventure en duo quelques années en arrière. C’est la voix de ce dernier, au timbre rocailleux et méridional (il est originaire du Grau-du-Roi dans le Gard) qui fait le mieux revivre l’âme ensoleillée du groupe. Malgré les efforts des autres chanteurs, la gouaille parisienne du regretté Helno, l’interprète principal disparu à 29 ans en 1993, manque indéniablement. Mais cela admis, la formule fonctionne avec la même pétulance.

À la fougue du rock alternatif post punk de la charnière entre les années 80 et 90 s’allie toujours aussi naturellement l’énergie des rythmes festifs latino-méditerranéens rassemblant Espagne, Maghreb et Balkans. Guitares et cuivres, rumba et musette, Paris et le Midi n’avaient jamais fait aussi bon ménage avant leur irruption dans le paysage. Et leur retour sur scène confirme à quel point le minutieux dosage reste pertinent. On retrouve avec le même plaisir le côté sombre de certains textes, que ce soit avec la valse Il ou l’enivrant Face à la mer. Pour le dernier morceau, l’incontournable Sous le soleil de bodega, la bande à Mellino choisit la version remixée aux accents électro. Indémodable.

LUDOVIC TOMAS
Mars 2019

Les Négresses vertes se sont produites le 8 mars au Rockstore à Montpellier, et le 9 mars à l’Espace Julien, Marseille.

Photo : Les Negresses vertes © Luc Manago – Hans Lucas


Espace Julien
39 Cours Julien
13006 Marseille
04 91 24 34 10
http://www.espace-julien.com/fr/