Soirée vivifiante au Mucem avec le Live Magazine

Il n’était qu’une fois

Soirée vivifiante au Mucem avec le Live Magazine - Zibeline

Chaque nouvel opus du Live Magazine est la garantie d’une brassée d’émotions vivifiantes. Initié en 2014 par Thomas Baumgartner, ce concept de soirées itinérantes donne la parole à des gens de l’écrit, franchissant le cap de l’oralité pour un one shot garanti sans trace audio ni vidéo, valorisant l’« ici et maintenant ». Après un passage en 2016 par la Criée – on se souvient du sauvage brulot de Philippe Pujol sur le clan Guérini –, une cuvée spéciale écrivains fut donnée en octobre dernier au Mucem, avec neuf auteurs du Seuil. Rituel immuable : assis sur le côté de la scène, chacun vient tour à tour au micro délivrer le récit « d’une histoire qui a changé sa vie ». Ouverture en panache avec Anne-Sarah Kertudo et Mathieu Simonet. Contant la solide amitié qui les lie depuis le lycée, « entre un gay et une sourde appareillée », les deux juristes ont fait de leur marginalité une force pour mener un combat contre les exclusions quotidiennes, attaquant leur propre université pour discrimination, avant d’initier la première permanence juridique pour sourds. À la manière des Conférences gesticulées, le Live Magazine décuple son propos humaniste et universaliste par la fraîcheur et la spontanéité de son adresse au public. Ménagées par les interludes musicaux de Matthieu Pernaud, les ruptures de ton osèrent ce soir-là le grand écart entre mémoires d’une ancienne escort-girl (Chloé Delaume, Le Wall Street bar), exhumation d’un pan de la mémoire collective d’un village ardéchois (Olivier Bertrand, Le secret) ou encore déroulé savoureux d’un marathon à Pyongyang, ayant permis à Jacky Schwartzmann de conquérir un espace de liberté dans l’espace public coréen à la seule force de ses tibias. En clôture, un tour de piano de la malicieuse Aurélie Sfez, autour d’un tube trouvé dans les archives discographiques de la Maison de la Radio : Gloomy Sunday, « la chanson qui tue », mélopée censée pousser ses auditeurs au suicide…  
JULIE BORDENAVE
Novembre 2019

Live Magazine des écrivains se tenait le 17 octobre au Mucem,

Photo : Anne-Sarah Kertudo et Mathieu Simonet © Ugo Smagues

Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org