L'ange pas sage de Damien Bouvet, à voir au Théâtre Massalia

Il faut sauver l’ange AngeloVu par Zibeline

• 15 octobre 2021⇒16 octobre 2021 •
L'ange pas sage de Damien Bouvet, à voir au Théâtre Massalia - Zibeline

Zibeline suit avec un plaisir non dissimulé le travail de Damien Bouvet depuis longtemps, qu’il s’agisse de La vie de Smisse, Le poids d’un fantôme, ou Lilelalolu. À chaque fois, il fascine les grands comme les petits, avec un mélange de brusquerie et d’inventivité qui lui est propre. Toujours accompagné par Ivan Grinberg au texte et à la mise en scène, les costumes, remarquables, étant réalisés par Fabienne Touzi dit Terzi. Celle-ci s’est dépassée dans L’ange pas sage, histoire d’une chute céleste et d’une bataille homérique entre Angelo, mignonne boule de duvet, et un ange-dragon bien décidé à l’empêcher de sauver le monde. De grands pieds griffus dépassent d’une houppelande brune. « J’ai peur », avoue une toute petite voix dans le public. Sauf que les orteils sont préhensiles et entreprennent de se vernir consciencieusement les uns les autres. Des ailes de poulet d’un rose poudré émergent du costume, Damien Bouvet cocotte comme s’il sortait d’un stage en poulailler, puis il menace d’arroser les premiers rangs avec ses tétons mobiles, dans un corset à pompons du plus bel effet. Un livre plié-déplié, comme un origami, devient gigantesque paravent.

Au bout d’un moment, les petits spectateurs, six ans au compteur, s’agitent sur leur siège. L’histoire est un poil difficile à suivre ; peut-être le rythme est-il à resserrer ? Qu’importe, à la toute fin, l’artiste rattrape la salle en s’adressant directement à elle, façon clown : « T’as cru que j’étais pas un ange ? On est au théâtre, ch’fais c’que j’veux ». Et tout le monde s’esclaffe. On attend avec impatience de découvrir Passage de l’ange, l’autre moitié du diptyque, destinée aux spectateurs de 14 ans et plus, où on nous promet la vision terrible d’un paradis transformé en plateforme ubérisée, broyant ses esclaves modernes.

GAËLLE CLOAREC
Octobre 2021

L’ange pas sage se joue au Théâtre Massalia les 15 et 16 octobre.

Photo : Damien Bouvet -c- Philippe Cibille

Théâtre Massalia
41 Rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 70
http://www.theatremassalia.com/