Vu par Zibeline

Le dernier film de Dani Kouyaté à Africapt

Identités

• 10 novembre 2017⇒17 novembre 2017 •
Le dernier film de Dani Kouyaté à Africapt - Zibeline

Un adolescent métis en vélo dans une rue en Suède au son de la kora. Une femme noire qui se réveille et part travailler. C’est Kandia (Josette Bushell-Mingo) une infirmière qui vit dans ce pays depuis trente ans, ayant quitté la Gambie par amour pour un homme, mort à présent. Lui, c’est Ibbe , son fils, chanteur de hip hop, talentueux (interprété magistralement par Adam Kanyama). Rien ne va plus quand Ibbe tient tête à sa mère et la bouscule. Ils ne se comprennent plus et c’est d’autant plus difficile pour Kandia qu’elle ne s’est jamais sentie acceptée par sa belle-mère. Elle est perdue et décide de rentrer « dans son pays » après avoir parlé avec  son frère, Sekko (Richard Sseruwagi), un chauffeur de taxi qui a réussi. A son arrivée à Banjul, avec sa famille elle se retrouve tandis qu’à Uppsala, Ibbe perd ses repères et décide de partir à son tour…

Ce n’est pas l’Afrique de Félicité d’Alain Gomis, projeté juste avant au cinéma Movida, à la 15e édition d’Africapt que filme, dans Medan Vi Lever (Tant qu’on vit). Dani Kouyaté, né au Burkina-Faso qui vit depuis dix ans en Suède. Beaux intérieurs, paysages choisis avec soin par son chef opérateur, Alex Lindé, contacts chaleureux, concerts de musique auxquels s’associe tout naturellement Ibbe. Dani Kouyaté a voulu sorti des clichés et stéréotypes misérabilistes, dit-il,  et assume ses choix, cet univers de conte. Kandia, c’est un peu lui, qui, fils du griot Sotigui Kouyaté, a été longtemps à » l’école de son père » et se dit aujourd’hui à l’école de la vie. C’était une évidence pour lui de laisser sa place à un personnage qui parcourt le film d’un bout à l’autre, la kora.

Ce film qui pose le problème universel des identités sans y apporter de réponse définitive et qui nous remplit d énergie, est en écho certain avec un autre film programmé à AFRICAPT, le documentaire de Mame-Fatou Niang et  Kaytie Nielsen, Mariannes noires. Pas étonnant en ce moment où se posent partout des problèmes d’identité.

ANNIE GAVA
Novembre 2017

Vous pouvez écouter Dani Kouyaté qui nous parle de Medan Vi Lever sur WRZ

Photo : Medan Vi Lever © Digital Filmmakers AB

La 15e édition du Festival des Cinémas d’Afrique du Pays d’Apse tient  à Apt du 10 au 17 novembre 2017


Festival des Cinémas d’Afrique du Pays d’Apt
12 place Jules Ferry
84400 Apt
07 82 64 84 99
http://www.africapt-festival.fr/