Retours sur deux spectacles générés par l'Ensemble Télémaque au PIC et à l'Alhambra à Marseille

Hop & Kong !Vu par Zibeline

• 2 décembre 2014, 7 décembre 2014⇒8 décembre 2014 •
Retours sur deux spectacles générés par l'Ensemble Télémaque au PIC et à l'Alhambra à Marseille - Zibeline

La percussion contemporaine possède des atouts fantastiques ! Sa magnificence sonore peut aller de l’exaltation d’un tutti fracassant au détail le plus infime. Le geste instrumental, sur peaux et métaux, bois et autres matériaux frappés ou frottés, fascine naturellement le commun des mortels, comme s’il y avait inscrit, en lui, depuis les origines quelque chose de l’ordre d’un rituel commun à l’humanité…

Le 2 décembre, c’est au PIC (Pôle Instrumental Contemporain à l’Estaque) qu’il fallait se rendre pour apprécier des œuvres en création, interprétées par trois fabuleux percussionnistes issus de l’ECO (European Contemporary Orchestra). Le HOP!trio (Christian Bini, André Groen et Pierre Quiriny) a livré un spectaculaire ballet de mains dans le désormais classique et irrésistible Musiques de table de Thierry de Mey et fait découvrir cinq nouveaux opus : les caisses claires minimales de François Narboni, les échos jazzy de Karl Fiorini, la finesse en dentelle d’Yangzhy Ma, la jubilation pulsée de Luca Macchi et une belle fresque, tout en alchimie sonore, signée Pierre-Adrien Charpy, à l’architecture solide, réservant, telle une prise de pouvoir sur les autres percussions, un délirant solo de batterie !

Changement total d’atmosphère avec le film King Kong projeté à l’Alhambra et accompagné en direct par les musiciens de l’Ensemble Télémaque. Leur chef Raoul Lay a imaginé une musique originale, moderne et accessible, collant aux images, à la seconde près, de l’île vierge inexplorée où règne la bête, des scènes de rituel sacrificiel, à sa poésie, certes cruelle, d’une nature monstrueuse, relayée par les sons électros du DJ Philippe Petit. Le 8 décembre, la salle de St Henri, bourrée de jeunes, a été captivée par la beauté des plans du chef-d’œuvre de 1933, le charme de l’héroïne prise dans les griffes amoureuses du gorille, jusqu’à son ascension catastrophique et sa fameuse chute de l’Empire State Building…

Ce spectacle sera repris au moins de juin et augmenté d’un grand chœur de jeunes chanteurs issus de collèges marseillais qui auront, alors, travaillé cette nouvelle musique en création !

JACQUES FRESCHEL
Décembre 2014

Le HOP!trio a joué le 2 décembre au PIC, King Kong a été donné les 7 et 8 décembre à L’Alhambra, à Marseille

Photo : Hop!trio-c-Isabelle-Françaix

logo sans femme light

Alhambra
2 rue du Cinéma
13016 Marseille
04 91 46 02 83
http://www.alhambracine.com/

Pôle Instrumental Contemporain (PIC)
36 montée Antoine Castejon
13016 Marseille
04 91 39 29 13
http://www.ensemble-telemaque.com/