Vu par Zibeline

Ho ! haaa, le 6e concours artistique CCI Marseille Provence dévoilé jusqu'au 31 mars au Palais de la Bourse

Ho ! haaa, une sélection haute couture

• 23 janvier 2015⇒31 mars 2015 •
Ho ! haaa, le 6e concours artistique CCI Marseille Provence dévoilé jusqu'au 31 mars au Palais de la Bourse - Zibeline

Dans le long corridor qui longe l’atrium de la CCI Marseille Provence, les œuvres des dix plasticiens éligibles au 6e Concours artistique s’égrènent entre les maquettes de navires. Aucun recul, aucune vision d’ensemble : l’alignement est un vrai préjudice à l’appréhension des œuvres même si certains rapprochements favorisent le dialogue. Notamment entre les deux «marées» de noir et gris graphiques qui submergent le dessin issu de la série Eden Lake de Pascal Navarro, l’un des trois lauréats 2015, et Code-barres de Samuel Dougados. Un motif, le QR codes, que l’on retrouve en 3D dans la suspension pyramidale d’Abelone Vignati. Deux autres artistes se partagent les lauriers de cette belle sélection : Caroline Bach avec sa vidéo 1336 jours, percutant plaidoyer pour les ouvriers en lutte de Fralib à Gémenos, l’artiste donnant à voir exclusivement les chaines de production à l’arrêt et les affichettes syndicales («Marre d’être exploité», «Des PDG menteurs»). Ce qui, dans le temple du commerce, est délectable ! Et Étienne Rey qui illumine l’espace avec sa sculpture en aluminium miroir et bois, Virtualité 12e, magistrale de sophistication et d’élégance technique.

Sont à l’honneur également, et à juste titre, la sculpture de Rémi Bragard, Liquid Theater, piquante en diable avec ses angles acérés façon rose des sables ; l’œuvre bicéphale de Pauline Fleuret, Géopoétique en terre cuite et le dessin au graphite Dark Side of the Moon, qui agit comme une éclipse sur notre manière tronquée de regarder le monde ; les dessins en regard d’Aurore Salomon, visions architecturales et spatiales futuristes, preuve une fois encore de la «rédemption» du dessin dans la pratique contemporaine ; les tirages digigraphiques en couleur de Marc Chostakoff, dont les cieux illuminés écrasent l’horizon de Fos-sur-Mer, antichambre métaphorique à l’installation de Frédéric Clavère qui clôt le parcours sur une note décalée.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Février 2015

Ho ! haaa
6e concours artistique CCI Marseille Provence
jusqu’au 31 mars
Palais de la Bourse, Marseille 1er
www.ccimp.com/concours-artistique

Photo : © Caroline Bach, 1336 jours, série Fralib Gémenos vivra, diaporama 2’55 », courtesy Baraudou Schriqui galerie