Les chefs-d’œuvre de la collection Pearlman à voir jusqu'au 5 octobre au Musée Granet, à Aix

Henry Pearlman, un collectionneur aviséVu par Zibeline

• 12 juillet 2014⇒5 octobre 2014 •
Les chefs-d’œuvre de la collection Pearlman à voir jusqu'au 5 octobre au Musée Granet, à Aix - Zibeline

Portrait de jeune femme de Courbet, Jeune femme au chapeau rond de Manet, La diligence de Tarascon de Van Gogh, seize aquarelles de Cézanne, sculpture et peintures de Modigliani, bas-relief de Gauguin, un bel ensemble de toiles de Soutine… c’est dire si la collection Pearlman met l’eau à la bouche ! Le musée Granet à Aix semble s’être spécialisé dans l’accrochage de chefs-d’œuvre appartenant à la sphère privée internationale : après la collection de Frieder Burda, Philippe Meyer et Jean Planque, celle de l’américain Henry Pearlman s’offre pour la première fois deux haltes en Europe, à Oxford et à Aix… c’est dire si l’événement est exceptionnel ! D’autant que le musée Granet rassemble la quasi-totalité de la collection. Au seuil de l’exposition, un portrait peint par Kokoschka, un autre gravé dans le bronze par Lipchitz révèlent la bonhommie de celui qui aura une véritable révélation face à Soutine, qui deviendra collectionneur sur le tard, garnira son bureau de ses acquisitions pour profiter de leur proximité et entretiendra avec les artistes installés en France -notamment Léo Marchutz à Aix- des relations privilégiées. Subjugué par la force souterraine des toiles de Soutine dont la Vue de Céret fut l’élément déclencheur de sa passion, arpenteur des sites cézaniens, co-fondateur du comité de sauvegarde de l’atelier des Lauves, le new-yorkais n’hésitait pas à bousculer le conformisme de la société américaine de son époque. N’a-t-il pas fait entrer aux États-Unis Te Fare Amu de Gauguin, un bois polychrome à la nudité sans équivoque ? Le fil chronologique de la scénographie souligne l’habileté de ses choix, leur cohérence, son attention particulière aux bruissements de l’avènement de l’art moderne. Car Henry Pearlman fut bien plus qu’un amateur d’art : il s’intéressa rapidement aux courants d’art en devenir, enrichit ses connaissances historiques et esthétiques, fréquenta les ateliers et les musées. C’est sans doute ce «supplément d’âme» qui entoure d’une ombre particulière cette collection exemplaire. Bien avant que l’art ait la cote au CAC 40.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Juillet 2014

Chefs-d’œuvre de la collection Pearlman, Cézanne et la modernité
jusqu’au 5 octobre
Musée Granet, Aix-en-Provence

Ecouter la chronique d’Alain Paire consacrée à l’exposition ici.

Photo : Edgar Degas (1834-1917), Après le bain, femme s’essuyant, 1890 (huile sur toile, 75,5 x 86 cm) © Fondation Henry et Rose Pearlman, Prêts de longue durée au Princeton University Art Museum

Musée Granet
Place Saint Jean de Malte
13100 Aix-en-Provence
04 42 52 88 32
http://www.museegranet-aixenprovence.fr/