Vu par Zibeline

Une Tosca de haut vol à l'Opéra de Toulon

Haute Voltige

Une Tosca de haut vol à l'Opéra de Toulon - Zibeline

L’Opéra de Toulon programmait en ce début avril la reprise 8 ans après d’un ouvrage lyrique emblématique du répertoire dans une production de l’Opéra Royal de Wallonie. Ce retour de Tosca, chef-d’œuvre de Puccini sur les planches du Théâtre municipal portait le sceau de l’excellence sur le plan vocal et d’une fidélité indéniable à la trame du récit grâce à une scénographie idoine de Claire Servais. Cette œuvre historiquement datée par son livret au début du XIXe siècle, racontant l’amour tragique d’une cantatrice, ne méritait pas à priori de relecture anachronique mais nécessite en réalité des voix de haut vol, et la direction artistique de la maison ne s’y est pas trompée en convoquant pour l’occasion des interprètes remarquables. Le timbre sublime de Cellia Costea convenait on ne peut mieux à l’héroïne et sa présence scénique donnait un crédit très réaliste à son personnage dans la plus pure veine vériste italienne. À ses côtés, Stefano La Colla, ténor à la voix d’airain, incarnait avec une conviction sans faille Mario Cavaradossi, amant magnifique condamné à une mort certaine. En arbitre cynique, Carlos Almaguer, baryton au timbre machiavélique taillé pour le rôle, incarnait un geôlier d’une autorité implacable dans la peau du baron despote Scarpia. L’orchestre et les chœurs placés sous la baguette experte de Giuliano Carella semblaient électrisés par ce plateau d’exception où les tubes s’enchaînaient à la perfection. Un véritable sans faute pour une œuvre très attendue : de quoi combler en quelque sorte les mélomanes les plus avertis.

ÉMILIEN MOREAU
Avril 2016

Tosca a été donné les 3, 5 et 8 avril à l’Opéra de Toulon


Opéra de Toulon
Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
04 94 92 70 78
04 94 93 03 76
www.operadetoulon.fr