4e Biennale d’Art Contemporain à Allauch jusqu'au 29 décembre

Haute-tension à AllauchVu par Zibeline

• 18 octobre 2013⇒29 décembre 2013 •
4e Biennale d’Art Contemporain à Allauch jusqu'au 29 décembre - Zibeline

La ville d’Allauch possède désormais son lieu d’Art Contemporain dans une ancienne usine électrique de briques rouges. Elle vient d’être réaménagée, partageant l’espace entre le Ballet d’Europe et un lieu d’exposition. Dans ce beau volume de 270 m2, Olivier Bernex, directeur artistique, et Jean-Marie Guien, chef de projet, ont installé la 4e Biennale labellisée MP 2013. Nouvel espace, nouvelle feuille de route. Olivier Bernex a voulu interroger les artistes sur une notion qu’on pouvait croire obsolète, celle du Romantisme. Qu’est-ce qui fait que l’on peut encore de nos jours se revendiquer du Romantisme ? Si Plagnol et Surian se méfient de cette référence à connotation passéiste, ils sont plusieurs à adhérer, y trouvant une familiarité avec l’attitude de résistance à la formatisation et la soif de liberté qui les animent. Olivier Bernex s’est efforcé de trouver ce qui rassemble ces 22 artistes malgré des modes d’expression différents. Priorité est donnée à la peinture dont on annonçait la mort depuis 40 ans… Huile et acrylique (Plagnol, Gentil, Velickovic, Moquet), mais aussi aquarelles (Kaniowski), crayon (Ceccarelli et Lestié), pastels (Surian) ; variations dans les supports aussi, papiers (Pierre-Marie Vergnes), toiles, bois, métal (dont des sculptures de Mohsni)… On apprécie la présence de quatre femmes même si leur nombre est encore insuffisant (Cincia, De Battista, Jean et Rauzy)… Une proposition intéressante.

CHRIS BOURGUE

Novembre 2013

4e Biennale d’Art Contemporain
jusqu’au 29 décembre
L’Usine électrique, Allauch Village
04 91 62 24 59
04 91 10 49 00

Photo : Biennale Allauch, Marie Rauzy, Pierre Souchaud, Yvan Daumas, Vladimir Velickovic © J.M. Guien