Vu par ZibelineJiří Kylián offre un 30e anniversaire juvénile et jubilatoire aux Ballets de Monte Carlo

Happy Birthday !

Jiří Kylián offre un 30e anniversaire juvénile et jubilatoire aux Ballets de Monte Carlo - Zibeline

Cette année fête les trente ans des Ballets de Monte Carlo. À cette occasion, Jiří Kylián offre un programme anniversaire complet (une rareté !) à la troupe à laquelle le lie un long compagnonnage et une solide amitié. Quatre pièces permettaient d’approcher l’écriture subtile du grand chorégraphe tchèque. Alors que le public s’installe, les danseurs aiguisent leurs pas ; deux blocs, à l’instar de ces presse-papiers transparents qui emprisonnent dans leur masse des silhouettes, suspendus au-dessus de la scène, contiennent l’un une femme, l’autre un homme, esquisse d’une statuaire qui renvoie aux mythes fondateurs de la création, renouant avec les plafonds célèbres de Michel Ange. La métaphore baroque se poursuit avec Bella Figura, sur des musiques de Torelli, Vivaldi, Pergolèse, et, prise dans les drapés du rideau, une danseuse qui émerge, se débat, se love dans les replis de toile, vivante Galatée, fine comme un Bernin. La pièce arpente les arcanes de la scène, joue de ses mécanismes et les transmue en magique beauté. Les corps s’éprouvent, se découvrent, se font marionnettes, aux évolutions parfaites, guidées par d’invisibles fils. L’espace épouse les variations, se réduit à la forme de petits castelets, puis reprend de l’ampleur. Les pantins acquièrent une âme… Trois couples de solistes, en duos, trios ou quatuors, explorent les déchirures et les émois du sentiment amoureux, glissent hors de scène, comme le feraient des songes un moment incarnés. Au cœur de ces apparitions, une scène d’ensemble, les danseurs, torse nu et longue jupe rouge, dessinent une danse éblouissante et énigmatique semblable à un rituel initiatique. Gods and Dogs explore les limites entre normalité et démence. Une bougie tremble sur le devant de la scène, lampe de Diogène qui invite à la quête, de soi, des autres, des codes qui nous déterminent, entre envol spirituel et animalité, glissements et grammaire classique, lumière crue et fond de scène moiré, réalité des êtres et ombre animale que la vidéo fait entrer… Après les pièces « sérieuses », la deuxième partie se permet de délicieuses frivolités : Oskar, court métrage sur Cream de Prince, où l’on voit dans une fantaisie malicieuse avec une esthétique sautillante de film muet, les complices Jean-Christophe Maillot et Bernice Coppieters… un jeu avec l’image, le gâteau d’anniversaire, qui devient le siège du chorégraphe, empli d’humour et d’espièglerie. Mythique ! Chapeau, créé en 2005 pour le 25e anniversaire de Béatrix de Hollande s’enchaîne naturellement à cet intermède, offrant aux Ballets sa fougue… la réplique de 50 chapeaux de la reine et un irrésistible détournement des codes… Juvénile et jubilatoire !

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2016

Spectacle donné du 28 avril au 1er mai au Grimaldi Forum, Monte-Carlo

Photo : Bella Figura -c- Javier del Real

Grimaldi Forum
10, Avenue Princesse Grace
MC 98000 Monaco
+377 99 99 20 00
www.grimaldiforum.com