La Maîtrise des Bouches-du-Rhône à St-Michel.

Haendel en majestéVu par Zibeline

• 13 novembre 2013 •
La Maîtrise des Bouches-du-Rhône à St-Michel. - Zibeline

Dans l’église bondée, le 13 novembre à St Michel, alors que l’orchestre entonne une page funèbre, le chœur s’avance à pas glissés dans la nef centrale : manteau sombre aux épaules pour les jeunes chanteurs de la Maitrise des Bouches-du-Rhône, suivis par leurs ainés, les pros d’Asmara.

Haendel est en majesté au 9ème Festival de Musiques Baroques et Classiques de Marseille ! Ce sont les Funérailles de la Reine Caroline que les 45 musiciens livrent, d’une texture sonore éclairée par les jeunes voix, cristal luisant au-dessus des violons et hautbois, le basson ou l’orgue… A la direction, rigoureuse, Samuel Coquard dessine les fugues, donne de l’assise aux pupitres qui se renvoient des intonations en ornements rebondis, sculpte dans la masse les frottements harmoniques, ses contrastes abrupts de tonalités donnant à l’opus des accents douloureux. Superbe !

On a juste le temps de respirer que, déjà, on poursuit avec une autre grande fresque sacrée… Quel programme ! Le Dixit Dominus est plus nerveux, difficile, avec ses chœurs en hoquets, ses voix supérieures serpentines, ses contrepoints essoufflés…  Les  jeunes attaquent les consonnes à pleines lèvres, les syllabes homophones se moulent en bloc de granit quand les vocalises en pépites étoilent des stries qui se détachent, nettement, telles d’aériennes clochettes, dans la vaste église naturellement résonnante. Du beau travail !

JACQUES FRESCHEL

Novembre 2013

Photo : Maîtrise de Bouches-du-Rhône © J.F

Eglise Saint-Michel
1 Place de l’Archange
13005 Marseille
04 91 42 34 45