Guerre et térébenthine de Jan Lauwers s'est joué au Gymnase

Guerre et Térébenthine

Guerre et térébenthine de Jan Lauwers s'est joué au Gymnase - Zibeline

Jan Lauwers a empoigné le roman familial de Stefan Hertmans, encourant le risque de l’adaptation théâtrale. Qui plus est en le transposant d’un point de vue féminin, endossé par Viviane De Muynck, son actrice fétiche. Elle porte littéralement ce récit qui traverse le début du XXe siècle vécu par le grand-père de l’auteur : les années dans la mine, la première guerre mondiale, les amours perdues. Démultipliant les perspectives et les plans, faisant cohabiter narration, danse, peinture, musique et vidéo, Jan Lauwers renoue avec l’engagement physique des troupes, avec une réussite contrastée : des moments d’une force inoubliable, d’autres trop longs, quand l’ignominie des tranchées dynamite le plateau, ou que Viviane de Muynck, monstre sacré d’une exceptionnelle présence, s’emberlificote dans un texte omniprésent, dans un Français qu’elle maîtrise admirablement, mais pas comme une langue maternelle… 
Marie Godfrin-Guidicelli
Juillet 2018

Guerre et térébenthine, les 28 & 29 juin, Le Gymnase

 

Photo : Guerre et térébenthine, Jan Lauwers – Needcompagny © Maarten Vanden Abeele


Théâtre du Gymnase
4 rue du Théâtre Français
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/