Ce Tigre qui sommeille en moi d'Anne Alix au cinéma les Variétés

GrandirVu par Zibeline

• 24 mars 2015 •
Ce Tigre qui sommeille en moi d'Anne Alix au cinéma les Variétés  - Zibeline

Ils s’appellent Warda, Ludo, Estelle, Sonia, Alice, Jean,  Myriam, Marie. Ils ont moins de vingt ans, viennent d’horizons différents. Un jour, par hasard, par accident, pour prendre confiance en soi, pour s’ouvrir aux autres, ils ont intégré la troupe Théâtre La Cité, dirigée par Florence Lloret, et partagé l’expérience théâtrale menée par Karine Fourcy. Certains y sont restés trois ans jusqu’à la création de Frontières, en mars 2014.

La cinéaste Anne Alix est allée à leur rencontre, pour que subsiste une trace de cette aventure. Séduite par ce travail, par l’énergie, la beauté et la joie de vivre de ces jeunes, elle a décidé de faire un film, co produit par Alexandre Cornu des Films du Tambour de soie et le Théâtre La Cité, soutenu par la région PACA : Ce Tigre qui sommeille en moi.

Durant une année, elle a capté les corps qui se dérouillent, qui se cherchent, qui se touchent, les visages qui expriment les interrogations, les peurs, les doutes, les yeux qui regardent l’autre, les yeux fermés « pour garder l’esprit ouvert », les yeux qui pleurent aux souvenirs ressurgis. Toujours à la bonne distance, toujours bienveillante, Anne Alix filme ces jeunes écoutant les vœux d’Ariane Mnouchkine pour 2014, lus par Edwy Plenel et réagissant aux mots qui les touchent : « Quel plus riche héritage pouvons-nous léguer à nos enfants que la joie de savoir que la genèse n’est pas encore terminée et qu’elle leur appartient » ou « Déclarons-nous, tous, responsables de tout ». Elle les suit aussi dans la vraie vie où l’on se marie, où l’on s’occupe de vieux dans une maison de retraite, où l’on aide de jeunes Roumains dans leur travail scolaire, où l’on danse… Ce réel qui alimente leur travail d’écriture, aide à la construction de soi et de son personnage, leur permet de s’interroger sur le poids du regard des autres, d’aller à la rencontre d’autrui et de soi-même.

Ce Tigre qui sommeille en moi a été présenté, pour la première fois, mardi 24 mars au cinéma Les Variétés, plein à craquer, devant un public enthousiaste, en présence de toute l’équipe.

Ce film attachant donne une seconde vie à une expérience théâtrale de trois ans, permettant aux jeunes de franchir leurs propres frontières, de faire surgir les choses qu’ils avaient en eux et de grandir. « Devant, le film, je vois que je ne suis plus à cet endroit de la pensée », a dit l’une des protagonistes au débat après la projection, et la plus jeune d’ajouter : « J’ai plus changé en un an que dans tout le reste de ma vie !’ »

En 1980, passant son bac, le producteur Alexandre Cornu a dû répondre à la question : « L’art peut-il être utile ? » Si quelqu’un en doutait, Ce Tigre qui sommeille en moi lui donne la réponse.

ANNIE GAVA

Mars 2015

Photo (c) Anne Alix

 

 

Cinéma Les Variétés
37 rue Vincent Scotto
13001 Marseille
facebook.com/Cinemalesvarietes

Théâtre de la Cité
54, rue Edmond Rostand
13006 Marseille
04 91 53 95 61
http://www.maisondetheatre.com/