La Galerie Saint Laurent accueille Gonzalo Borondo à Marseille, jusqu'au 31 janvier

Gonzalo Borondo ShowVu par Zibeline

• 7 octobre 2017⇒31 janvier 2018 •
La Galerie Saint Laurent accueille Gonzalo Borondo à Marseille, jusqu'au 31 janvier - Zibeline

Au marché aux puces à Marseille, Gonzalo Borondo fait son show dans le Hall des antiquaires à l’invitation de la galerie Saint Laurent qui signe une quinzième exposition spectaculaire. L’œuvre protéiforme du « street artiste » espagnol se développe sur 4000 mètres carrés selon un parcours balisé en trois actes : Projeter, Percevoir, Interpréter, qui entrecroise animations, hologrammes, photographies, installations, peintures et vidéos avec la participation de 8 artistes internationaux. Tentaculaire et complexe, Matière Noire est une mise en abyme de « l’univocité de la réalité et de ses représentations » conçue à partir du lieu, avec des meubles et fournitures trouvés au marché. D’où une théâtralisation de la scénographie qui immerge le visiteur dans un monde où plane la figure de Tadeusz Kantor… Ainsi, au fil de deux travées et de box en box, Gonzalo Borondo accompagné par la curatrice Carmen Main et l’artiste italien Edoardo Tresoldi, propose une exploration philosophique de notre univers à travers un dispositif qui emprunte à l’art pariétal comme aux plateformes digitales contemporaines. Du mythe de la caverne de Platon évoqué par une installation-sculpture à la réalité 2.0, l’artiste et ses complices fabriquent des salons de lecture d’images, ressuscitent un stand abandonné repeint quasi à l’identique, jouent du dédoublement de la forme animée. Images d’archives et images YouTube se télescopent, écrans plasma et projections lumineuses interrogent notre perception de la réalité, installations animées, graphiques ou pétrifiées (espace et objets fossilisés de Pompéi) rendent tangibles l’invisible ou, a contrario, absorbent la lumière pour ne laisser que l’obscurité : « la matière noire de nos lendemains ». L’expérience est troublante car riche en métaphores, en emprunts, en filiations. En espaces mentaux que l’artiste nous invite à construire, reconstruire ou déconstruire à l’infini.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Décembre 2017

jusqu’au 31 janvier
Galerie Saint Laurent, Marseille
06 76 91 42 61
galeriesaintlaurent.com

 

Photo : Matière Noire Act I Projection E Caverna collaboration with Isaac Cordal © Blind Eye Factory