La fraternité ne s'arrête pas aux frontières, avec le Festival Préavis de Désordre Urbain

Frontières en DésordreVu par Zibeline

• 6 septembre 2016⇒17 septembre 2016 •
La fraternité ne s'arrête pas aux frontières, avec le Festival Préavis de Désordre Urbain - Zibeline

Le festival Préavis de Désordre Urbain prend une forme inusitée pour son dixième anniversaire : le banquet. On pourrait croire à une évocation biblique, mais c’est plutôt à retrouver le sens de l’accueil que nous invite la manifestation, dont la thématique cette année titille le concept de frontières. Le 14 septembre, malgré la pluie, on s’est donc attablés aux côtés d’artistes, de migrants, de Roms et de passants, pour partager un repas concocté par la Casa Consolat. Repliés sous l’abri du Kiosque de la Canebière, les convives ont suivi étape par étape le périple d’un réfugié : tant de kilomètres à pied, tant dissimulé dans un bus Eurolines, tant d’arrestations par les douanes, tant de foyers et de familles d’accueil… Pour passer les frontières, il faut payer le prix fort, quitter les siens,  se perdre.

Aussi il est bon de se retrouver, tous ensemble, assis dans un jeu de chaises musicales face à quelqu’un qui a vécu cela, et autre chose encore. Qui nous raconte un destin que l’on n’imagine pas, ou moins bien, lorsqu’on n’a pas l’occasion d’en entendre le récit les yeux dans les yeux. En face, un camerounais ou un palestinien, à gauche, une comorienne, à droite, des enfants parlant romani. Juste un peu plus haut, une salle de bains publique est installée en pleine rue, avec sa jolie baignoire émaillée, ses porte-serviettes. À proximité, la Mairie, et l’on se prend, songeur, à se remémorer la devise nationale : Liberté, Égalité, Fraternité. Une sacrée belle devise. Un panneau d’affichage demande : « Que seriez-vous devenu si vous aviez passé la frontière ? A quel moment auriez-vous dû quitter votre vie ? ». Le festival se poursuit, avec ses performances, ses danses, ses repas préparés et consommés en commun. Il se conclura en bord de mer, les 15 et 16 septembre sous l’Ombrière du Vieux-Port, le 17 au J4 pour une Odyssée finale avec tous les artistes et DJ Big Buddha.

GAËLLE CLOAREC
Septembre 2016

Photos : Eléa Torodde

Préavis de Désordre Urbain
jusqu’au 17 septembre
Marseille, divers lieux
04 95 04 95 34
redplexus.org

banquet-canebiere-1-25