Des Imprévus consacrés à Jiri Kylian aux ateliers des Ballets de Monte Carlo

Fragments d’étoilesVu par Zibeline

Des Imprévus consacrés à Jiri Kylian aux ateliers des Ballets de Monte Carlo - Zibeline

Les Imprévus II des Ballets de Monte Carlo s’attachaient à présenter des extraits des œuvres de Jiri Kylian qui seront données du 28 avril au 1er mai prochain au Forum Grimaldi de Monaco. Pour la première fois, un spectacle des Ballets est consacré entièrement à un chorégraphe invité. Ce dernier, souligne Jean-Christophe Maillot, directeur des Ballets de Monte Carlo, est l’un des chorégraphes majeurs du XXème siècle, un orfèvre, qui cisèle avec une précision extraordinaire, et sait aborder des sujets profonds sans jamais sombrer dans le pathos. Pour présenter ces extraits Jean-Christophe Maillot met en avant le porteur de « mémoire des chorégraphies passées », indispensable, (les chorégraphes oublient), Urtzi Aranburu, maître de ballet du Nederlands Dans Theater2 de Jiri Kylian, dont il remonte les pièces dans le monde entier. Ce dernier insiste, pour danser les œuvres de Jiri Kylian, (mais aussi les autres !), il faut avoir de l’oreille ! C’est indubitablement le cas des danseurs du Ballet, outre leur époustouflante technique que l’on peut apprécier dans la perfection des duos de Bella Figura, subtiles miniatures. Voir à la suite au cours de ces Imprévus les mêmes séquences dansées par différents interprètes, permet de percevoir avec encore plus d’acuité la finesse des œuvres du chorégraphe, leur étonnante variété. On applaudit aussi  les extraits de Gods and dogs, et la « facilité à rendre organique ce qui ne l’est pas ». Puis, c’est le court hommage créé pour le vingt-cinquième anniversaire du jubilé de Sa Majesté la Reine Beatrix, et jamais redonné depuis, Chapeau, sur une musique de Prince, et les reproductions des chapeaux de la Reine (il y aura plus de quarante chapeaux en scène !), qui clôt avec humour cet Imprévu, qui nourrit notre attente du spectacle complet.

MARYVONNE COLOMBANI

Avril 2016

Vu le 8 avril 2016, Atelier des Ballets de Monte Carlo, Beausoleil.

Photographie © Alice Blangero