Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

La compagnie La Liseuse ouvre son studio aux recherches chorégraphiques de Maria Eugenia Lopez

Fragile, mais déjà convaincant

La compagnie La Liseuse ouvre son studio aux recherches chorégraphiques de Maria Eugenia Lopez - Zibeline

À la Friche la Belle de Mai à Marseille, la chorégraphe vénézuélienne Maria Eugenia Lopez travaille d’arrache-pied à son deuxième projet chorégraphique, Piel, qui sera créé au Festival In Movement à Bruxelles. Un parachutage en terre connue pour celle qui fut l’une des interprètes de What do you think ? de Georges Appaix au Festival de Marseille en 2017 ! À l’occasion de la fin de sa résidence de création au studio de La Liseuse, elle dévoile « un travail encore frais » sur le propos de sa pièce : la fragilité. Un duo avec Florence Augendre à la danse introspective, encore à l’état de recherche de structure, de dramaturgie (Pascale Gigon) et d’énergie. Mais déjà l’on sent dans leurs deux partitions une densité émotionnelle et corporelle : quand leurs visages se rapprochent, leurs regards se fixent mutuellement, dans un état de découverte et d’apprivoisement mutuel, mouvements au ralenti, corps se frôlant sans jamais se toucher. Puis quand ils se nouent pour ne former qu’une seule entité, accroupie, recroquevillée, membres entremêlés et viscéralement soudés. Sur leurs visages, cris et rage contenus dans des grimaces exacerbées. Enfin quand Marie Eugenia Lopez fait du corps inerte de Florence Augendre sa chose, son objet : la pousse, la retourne face contre terre, la soulève, la maintient debout, l’enlace. Provoque l’étreinte à son corps défendant. Et vice-versa, mais avec moins de délicatesse et plus de détermination. S’en suivent un combat, une empoignade, des rebuffades, à la manière d’un tango déchainé. Qui portera l’estocade fatale ?… Deux semaines de travail seulement, et pourtant Piel fait entendre la musique singulière d’une corporalité expressive et sensible, mise en musique par Guillaume Le Boisselier et en lumières par Pier Gallen.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mars 2018

Cette étape de travail pour le spectacle Piel a été présentée au studio La Liseuse de La Friche de la Belle Mai, à Marseille.

Création les 22, 23 et 24 mars au théâtre Les Brigittines à Bruxelles, puis du 27 au 31 mars au Théâtre de La Vie à Bruxelles.

Photographie © Andrea Messana


La Friche
41 rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 95
http://www.lafriche.org/