Folle évocationVu par Zibeline

 - Zibeline

Décidemment très inspiré par les univers hors-normes, Bruno Geslin visite dans sa dernière mise en scène celui d’Unica Zürn, artiste berlinoise proche des surréalistes qui fut aussi la compagne d’Hans Bellmer. Écrit en 1970, un an avant le suicide de l’artiste, Sombre printemps, le texte dont s’inspire Geslin, est le portrait autobiographique bouleversant d’une enfant en proie à ses premiers désirs, à la découverte d’une sexualité violente, et du premier amour, jusqu’à en mourir. La sobriété de la mise en scène laisse place au talent de la comédienne Claude Degliame qui incarne cette petite fille, avec cette voix profonde, grave, à la diction si particulière qui n’est pas sans rappeler celle de Brigitte Fontaine, dans un monologue à la troisième personne qui alterne au récit de pulsions obsessionnelles celui de la vie quotidienne. À ces mots percutants se mêlent les mélodies et chansons pop rock du groupe Coming Soon -parfaitement intégré à la scène- créées pour le spectacle, et qui cheminent telle une écriture parallèle, appuyant d’un solo de batterie ou de longs riffs de guitare l’intensité du texte. Et faire résonner, longtemps après, l’ultime cri.

DOMINIQUE MARÇON

Mai 2012

 

Dark Spring a été joué du 26 au 30 avril au Théâtre de l’Odéon, à Nîmes

L’Odéon
7 rue Pierre Sémard
30000 Nîmes
04 66 36 65 93
theatredenimes.com