Avec Franito, on peut rire de tout, même du flamenco

FlamencomédieVu par Zibeline

Avec Franito, on peut rire de tout, même du flamenco - Zibeline

C’est une histoire touchante, celle d’un jeune garçon, Franito, passionné de flamenco et prodige du genre, et de sa mère andalouse, un tantinet étouffante et hyper protectrice, mais tellement aimante, qui voit d’un mauvais œil ce talent émergent. Un seul décor, la cuisine familiale, lieu de toutes les joutes, de tous les jeux, mais aussi des menues scènes de la vie quotidienne, irrésistibles de drôlerie. Deux rôles pour deux interprètes époustouflants : le danseur de flamenco Fran Espinosa est un Franito gracieux dans son costume coloré éclatant, dont la danse, la buleria, et les chants fougueux sont accompagnés par Cédric Diot à la guitare, face à Patrice Thibaud impérieux en madre imposante, tout en seins et fessier, à tomber. Les situations s’enchaînent sans baisse de rythme, avec une économie de paroles -les rares mots prononcés le sont en espagnol- accentuée par les mimiques et attitudes hyper expressives de cette mère encombrante. Quelques accessoires de cuisine, deux chaises, une table, un balai et voilà qu’apparaît Don Quichotte, une scène de Titanic ou un bestiaire survolté. Comme dans les fameux duos de clowns, le grand et le petit se complètent à la perfection, la pantomime et le comique du premier soulignant la musicalité et la précision chorégraphique du second. Le décalage agit et l’on rit beaucoup, mais jamais par moquerie. Car sous le burlesque affleure souvent l’émotion, la tendresse et la poésie de ces deux complices. Loin d’être une espagnolade qui ne serait que caricature, le spectacle est au contraire un bel hommage au flamenco. Et au rire.

DOMINIQUE MARÇON
Octobre 2019

Franito a été joué le 1er octobre au théâtre Le Sémaphore, Port-de-Bouc

Photo : Franito © Jean-Louis Duzert-TDN

Théâtre le Sémaphore
Centre Culturel
rue Turenne
13110 Port-de-Bouc
04 42 06 39 09
www.theatre-semaphore