Fille du paradis, à voir jusqu'au 28 juillet pendant le Off d'Avignon, au Théâtre Girasole,

Féroce humanitéVu par Zibeline

• 7 juillet 2017⇒28 juillet 2017 •
Fille du paradis, à voir jusqu'au 28 juillet pendant le Off d'Avignon, au Théâtre Girasole,  - Zibeline

Nelly Arcan était escort-girl, mais aussi écrivaine : c’est son livre autobiographique Putain (Seuil) qu’Ahmed Madani met en scène. Entre la mère détestée et le père dévot, une sœur morte enfant et forcément dénuée de tout défaut (dont elle prendra le prénom, Cynthia, en devenant escort-girl) et une éducation religieuse oppressante, Nelly Arcan va se construire contre ces carcans, et choisir d’exercer, alors qu’elle est étudiante, la plus vieille fonction sociale. La prostitution sera pour elle un accélérateur de vie, «dans l’excès de la prostitution la vie m’a traversée», lui fera comprendre, et détester, le fonctionnement éminemment marchand de la société. Véronique Sacri est Nelly, elle est Cynthia, cette femme que «rien ne peut arrêter» : son jeu sans fards, au geste rare, à peine quelques sourires esquissés comme pour reprendre sa respiration, sa voix, douce et posée, qui finira dans un cri sur une chanson de PJ Harvey… immobile, dans une pénombre qui favorise l’écoute, elle transmet la parole bouleversante, radicale et urgente de celle qui finira par se suicider, par se «déshabiller de son sexe».

DOMINIQUE MARÇON
Juillet 2015

Fille du paradis se joue au Théâtre Girasole du 7 au 28 juillet 2017.

Photo : © François-Louis Athenas