Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Depuis l’aube (ode au clitoris), jubilation féminine et féministe, jouée lors du Festival Off d’Avignon

Femmes en majesté !

Depuis l’aube (ode au clitoris), jubilation féminine et féministe, jouée lors du Festival Off d’Avignon - Zibeline

Un spectacle réjouissant ! Le thème, une ode au clitoris, ne laissait pas présager de l’amusement, pourtant Pauline Ribat réussit à mettre quelques pendules à l’heure avec beaucoup d’humour. Elle a écrit, mis en scène et interprété, entrainant avec elle des acteurs épatants, Lionel Lingelser, très applaudi parallèlement dans le festival avec Le chien, la nuit et le couteau (lire sur cette page la chronique de Zibeline sur Le chien, la nuit et le couteau), et Florian Choquart également compositeur-batteur. Tous trois jeunes, persuasifs et talentueux. On aurait pu s’attendre à une représentation exclusivement féminine pour parler des femmes, de la sexualité et du clitoris, il n’en est rien et la présence de deux hommes sur le plateau pour parler de ces « choses », est encourageante.

Le spectacle se présente sous la forme hybride d’un exposé, de témoignages, d’un divertissement musical : c’est ce qui fait une de ses originalités. Les comédiens gardant leur prénom, on est à la fois dans la confidence et le partage. Après le passage en revue fantaisiste des différents sexes et genres, le ton se fait très vite plus grave avec l’évocation de plusieurs témoignages recueillis par l’auteure : attouchements dans les transports en commun, mains baladeuses, regards concupiscents, mots obscènes et viols. Pauline Ribat refuse de plomber son spectacle et se plaît à évoquer dans une liste non exhaustive (ce serait trop long !) tous les mots qui désignent le sexe de la femme. Grand moment d’euphorie. La bonne humeur est communicative quand la fin du spectacle évoque le plaisir partagé et l’épanouissement des corps dans la compréhension mutuelle de leurs fonctionnements respectifs. Pauline Ribat affiche un féminisme militant réconfortant et cette première création en laisse entrevoir d’autres tout autant jubilatoires. On l’attend !

CHRIS BOURGUE
Juillet 2017

Depuis l’aube (ode au clitoris) de Pauline Ribat (production Le pilier des Anges-Théâtre Roublot et Théâtre de Belleville) s’est joué jusqu’au 27 juillet au 11. Gigalmesh. Belleville dans le Festival Off d’Avignon

Photo : © Victor Tonelli