Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Un pan méconnu de l’histoire de la colonisation algérienne au théâtre

Exploitations coloniales

Un pan méconnu de l’histoire de la colonisation algérienne au théâtre - Zibeline

Les calamités s’accumulent sur les terres d’Algérie vers la fin des années 1860, famine, maladies, sauterelles, récoltes détruites, inexistantes, sécheresse, tremblement de terre… Emma Picard raconte, au chevet de son dernier fils, le calvaire de sa vie entre Sidi Bel Abbes et Mascara, sur les vingt hectares de terres que lui a attribuées, à elle, veuve en charge de quatre enfants et qui a eu « le malheur de l’écouter », « un homme à cravate assis derrière son bureau de fonctionnaire »… Elle perdra tout. Seule face au public, assise sur un vieux fauteuil, toute frêle enveloppée dans un large burnous, Micheline Welter reprend les mots du roman de Mathieu Belezi, Un faux-pas dans la vie d’Emma Picard. Diction sobre, qui épouse le rythme du texte. Simplicité en épure où éclosent les phrases, comme issues de la pénombre. Esthétique de la sidération. Les mots sont là, posés sur les faits, dans leur nudité tragique, et reprennent un pan de l’histoire de la colonisation algérienne que l’on ne trouve pas dans les livres d’histoire, les mensonges d’état qui poussent une population miséreuse sur les territoires agricoles de l’autre côté de la Méditerranée. Le récit nous entraîne loin de tout ce que nous pouvons croire savoir de la colonisation, met en lumière l’oppression des malheureux par la machine administrative. Êtres broyés… Emma ne se considère jamais cependant comme une victime. Transgressive, ardente, opiniâtre, libre. L’écriture de l’auteur suit cet élan, « la vitalité extraordinaire de cette femme », sourira Micheline Welter lors du bord de scène qui suit la représentation. « L’ampleur du récit, dans laquelle on retrouve beaucoup d’aujourd’hui, ajoute-t-elle, son souffle, sa force, nous traversent, c’est un texte gouffre avec ses multiples strates, et nous fait percevoir cette tragédie universelle, portée par une écriture répétitive, lancinante. » Mathieu Belezi qui a consacré trois romans à l’histoire de la colonisation algérienne s’interroge sur le silence qui l’entoure, « pourtant elle a duré 132 ans » ! « La terre d’Algérie du XIXe se prêtait à la démesure baroque du style que je voulais employer, et m’offrait une grande liberté, avec sa dimension de western… ». Reste un portrait bouleversant d’humanité et une pièce coup de poing qui renvoie à de superbes lectures.

MARYVONNE COLOMBANI
Mars 2018

Un faux-pas dans la vie d’Emma Picard a été donné les 13 et 14 mars au Bois de l’Aune, Aix-en-Provence et le 22 mars au Théâtre Liberté, scène nationale de Toulon.

Photo : Micheline Welter c Sébastien Rollandin


Théâtre du Bois de l’Aune
1 Place Victor Schoelcher
13090 Aix-en-Provence
04 88 71 74 80
boisdelaune.fr


Théâtre Liberté
Grand Hôtel
Place de la Liberté
83000 Toulon
04 98 00 56 76
www.theatre-liberte.fr