Retour sur l'ouvrage Méditerranée et exil aujourd’hui, dirigé par Michel Gironde, paru chez L’Harmattan

Exil et écritureLu par Zibeline

Retour sur l'ouvrage Méditerranée et exil aujourd’hui, dirigé par Michel Gironde, paru chez L’Harmattan - Zibeline

Les 19 et 20 octobre 2012, la Maison de la Région à Marseille accueillait des rencontres internationales, organisées par Virginie Ruiz et Michel Gironde : Villes méditerranéennes et exil au tournant du XXIe siècle. Michel Gironde, chercheur à l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle et membre du groupe RETINA International*, rassemble dans l’ouvrage Méditerranée et exil aujourd’hui les textes de ces rencontres. Universitaires et écrivains y apportent leurs réflexions sur les écritures de l’exil, celles de la Méditerranée mais aussi de l’Amérique du Sud. Qu’est-ce qu’écrire et penser l’exil ? Se retrouver user de la langue du pays d’accueil en nouveau champ d’appréhension du monde, se retrouver dans une infrangible distanciation de soi, dans une esthétique de la déchirure, de la découverte, de l’acceptation, du reniement, de la révolte, de la libération, de la confrontation des sens et des habitudes… avec les grands modèles de Cervantès, Kundera, Fuentes, les analyses des œuvres d’Assia Djebar, Wajdi Mouawad, Abdelwahab Meddeb, Tahar Ben Jelloun, Mohammed Dib, Alberto Ruy-Sanchez, Malika Mokkedem, Roberto Bolano et Javier Cercas. Deux récits d’expérience ouvrent et referment l’ouvrage : Pascal Jourdana dans une préface sensible évoque sa première lecture de Marelle de Cortázar qui lui fit comprendre «intimement ce que pouvait représenter, grâce aux personnages d’Horacio et de Sybille, le désarroi de l’exil» ; l’écrivain comorien Salim Hatubou rappelle «qu’est-ce que l’exil sinon l’ombre de la terre-mère qui s’éloigne ?». L’ensemble compose une mosaïque dense et passionnante où l’écriture s’avère bien être le lieu privilégié de l’approche et de la compréhension du monde.

MARYVONNE COLOMBANI
Avril 2014

Méditerranée et exil aujourd’hui
sous la direction de Michel Gironde
L’Harmattan, Collection Eidos, Série RETINA, 20 €

* RETINA International : Recherches Esthétiques & Théorétiques sur les Images Nouvelles & Anciennes