La Compagnie Alzhar reprend Le premier Homme d’Albert Camus

ÉveilleursVu par Zibeline

La Compagnie Alzhar reprend Le premier Homme d’Albert Camus - Zibeline

En 1994, pour ceux qui peuvent s’en souvenir, paraissait chez Gallimard Le premier Homme d’Albert Camus. Évènement, on se l’arrachait, bouleversés par cette voix qui, sans les apprêts de l’œuvre achevée, nous parlait encore. La Compagnie Alzhar, en coproduction avec Marseille Provence 2013, reprend ce texte, avec bonheur. Un parcours de quatre années a conduit les comédiens à travailler avec des troupes de différents pays méditerranéens, Italie, Espagne, Tunisie, Algérie, mais aussi avec des participants issus de milieux variés, prisons, écoles, centres sociaux, maisons de retraite, foyers d’accueil, hôpital psychiatrique… La lecture du livre apocryphe devient lieu de partage, d’échange. Camus est ici le ciment qui unit les gens, les générations : sa lecture interroge chacun, renvoie à chaque mémoire particulière. Jeanne Poitevin met en scène avec une belle humanité acteurs et amateurs qui se racontent, évoquent leurs racines, prennent le public à témoin. On s’interroge, la revendication des racines nous enferme-t-elle ? ou le fait de savoir d’où l’on vient permet-il une plus grande ouverture au monde ? Les spectateurs entrent en cette parole libératoire, s’ouvrent aux autres en un double et indissociable mouvement. Peu importent les défauts de rythme, de diction, de raccords, l’enthousiasme et la sincérité emportent tout ! et l’on se souvient que sur la stèle de Camus à Tipasa, est gravé cet extrait des Noces : «Je comprends ici ce qu’on appelle gloire: le droit d’aimer sans mesure».

MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2013

Photo : Nord-et-Sud-c-Benjamin-Tavaron

Nord et Sud dans nos histoires, le 24 mai au théâtre du Golfe, La Ciotat

Théâtre du Golfe
Boulevard Anatole France
13600 La Ciotat
04 42 08 92 87
www.mairie-laciotat.fr