Petite Chimère poétique pour les tout petits à la Maison du Peuple de Gardanne

Éveil au mondeVu par Zibeline

Petite Chimère poétique pour les tout petits à la Maison du Peuple de Gardanne - Zibeline

À peine sorti de l’œuf et déjà une curiosité de tout… La Compagnie Les Voyageurs immobiles entraîne son public, depuis les tout petits de six mois à trois ans aux « grands » qui les accompagnent, dans un univers de découvertes et de douceur, avec un décor modulable en tissu qui se love en un zigzag aux courbes généreuses où se dissimulent maints secrets. Une femme fée (Magali Frumin, créatrice du spectacle) tire l’aiguille, coud une étoile, installe la conque d’un coquillage dans les bleus d’un paysage marin et procède à d’énigmatiques opérations sur un gros œuf de couleur grège qui attend à l’ombre d’un arbre. Quelques craquements, et nous assistons à la naissance d’une petite Chimère. Complice de la marionnettiste, à moins que ce ne soit l’inverse, elle part à la découverte du monde où elle croise un poisson familier qui se multiplie à l’intérieur du manteau de la meneuse de jeu, ou encore d’étranges méduses aux longs tentacules… avec ses ciseaux magiques, la fée sacrifie un pan de ses jupes pour accorder le pouvoir de nager à la Chimère en la dotant d’une queue de poisson. La même magie dotera ce petit être de pattes de canard afin de découvrir la terre, puis d’ailes d’oiseau qui lui permettront d’arpenter les airs et filer vers de nouveaux horizons, loin de sa créatrice. Cette dernière, comme étonnée de tout cela, se retourne vers le public, partage son sourire. Le « Poicaseau » (POIsson Canard oiSEAU) fut-il juste un rêve ? Où le réel et l’imaginaire se rejoignent-t-ils dans ce conte initiatique empli de poésie avec ses couleurs tendres, ses musiques et ses bruitages malicieux ? Comme toutes les bonnes histoires ce délicieux théâtre nous livre des clés pour grandir, aux enfants celles de la curiosité, de la ténacité, ainsi que de la capacité à s’émerveiller du monde, aux plus grands celles de renouer avec l’onirisme de l’enfance, mais aussi de savoir donner aux enfants les instruments qui les libèrent sans leur imposer de choix.

MARYVONNE COLOMBANI
Novembre 2019

Petite chimère a été joué le 20 novembre à la Maison du Peuple, Gardanne, dans le cadre du Festival Oh lala !

Photographie : Petite Chimère © Erik Dominano

Maison du peuple
Avenue Léo Lagrange
13120 Gardanne
04 42 65 77 00
http://www.ville-gardanne.fr/Maison-du-peuple