Thierry Froger fait avec Et pourtant ils existent oeuvre d'historien et d'écrivain

Et pourtant ils meurentLu par Zibeline

Thierry Froger fait avec Et pourtant ils existent oeuvre d'historien et d'écrivain  - Zibeline

Deux balles, dans le torse et dans la gorge. C’est sur ce récit d’un assassinat par une milice anarchiste que s’ouvre Et pourtant ils existent. Des témoignages viennent se succéder pour former un roman choral : le lecteur ne tarde pas à deviner que la victime est Raoul Villain, le meurtrier de Jean Jaurès à l’aube de la Première Guerre mondiale. Acquitté de son crime en 1919 dans un contexte de ferveur nationaliste, il erra en Europe avant de s’installer sur l’île d’Ibiza au début des années 30. Viendront alors témoigner les personnages (historiques ou fictionnels) qui ont connu Villain, ainsi que le personnage inventé de Florentin Bordes, sa famille et ses compagnons de combat durant la Guerre d’Espagne. Apportant chacun leur point de vue et leur éclairage, ils viendront tresser un récit polyphonique.

Le roman de Thierry Froger, très bien documenté, évoque des figures historiques, tels que Jaurès évidemment ou Buenaventura Durruti, leader anarchiste qui comme Villain décèdera dans des circonstances mystérieuses. Mais il s’attarde surtout sur l’héritage des faits d’armes de Florentin Bordes sur ses descendants, en particulier sa petite-fille Ariane et son arrière-petite-fille Rose. Car ce sont bien la perception et le souvenir qui sont au cœur de l’œuvre.

Aussi Et pourtant ils existent s’avère-t-il une métaphore habile du travail d’historien, de cette oscillation constante entre écrits lacunaires et témoignages des contemporains, contradictoires et pas toujours fiables. D’une image au départ simpliste (Florentin Bordes, héros de guerre et Raoul Villain, assassin amoral) se dessine au fur et à mesure des témoignages une peinture d’une grande complexité psychologique. La mémoire des meurtres de Jaurès, Villain et Durruti vient apporter son écho en chacun des personnages. Et si les petites histoires rejoignent la grande, c’est pour mieux mettre en exergue les impacts que peut avoir le geste d’un homme insignifiant, et comment le passé peut être mis en scène pour conforter nos certitudes. Ainsi qu’à quel point une remise en question peut être difficile, voire inacceptable.

PAUL CANESSA
Septembre 2021

Thierry Froger était invité aux Correspondances de Manosque

Et pourtant ils existent
Thierry Froger
Éditions Actes Sud, 20 €