Vadim Repin et Andrei Korobeinikov : deux prodiges au Grand Théâtre de Provence

Et Dieu créa…Vu par Zibeline

Vadim Repin et Andrei Korobeinikov : deux prodiges au Grand Théâtre de Provence - Zibeline

…Vadim ! Et Vadim rencontra Andrei. Et le public du GTP découvrit le duo Repin-Korobeinikov. Et il se tut, émerveillé par le jeu des deux prodiges qui trônent au Walhalla de la musique de chambre. Duo n’est même pas le terme ad hoc tant ils ne forment qu’une entité, qu’un seul être musical réuni par une intelligence et un jeu hors du commun. Cette communion fut immédiatement perceptible dès les premières notes de la délicieuse Sonate pour violon et piano n°1 d’un des compositeurs les plus emblématiques de la fin du siècle dernier : Schnittke. Celui qui allait devenir le chantre de l’esthétique du collage, montra dans cette œuvre de jeunesse toute l’étendue de son talent. Et les deux artistes illuminèrent cette pièce composite, lacérant l’espace de coups d’archet vigoureux, brutalisant le silence par des accords marmoréens d’une douce violence, avant de plonger dans un univers édénique fait d’accords d’obédience tonale colorés d’une guirlande de notes magique et surréaliste. Car ces deux musiciens se complaisent dans ces musiques d’un fort tempérament, d’une délicieuse âpreté, en attestent la Sonate pour violon piano n°2 en ré majeur de Prokofiev puis la Rhapsodie n°1 pour violon et piano de Bartók interprétées avec la même vigueur, le même enthousiasme, le même élan musical qui emporte tout sur son passage. Cet ouragan d’émotion, déversé sur un auditoire peu habitué à tant de musique… «moderne», atteignit son acmé dans les Pièces pour piano seul de Brahms, dans lesquelles Korobeinikov excella, avant de délivrer avec le maître Repin la troisième Sonate en ré mineur du même Brahms. Cette rencontre entre cette œuvre de la maturité de l’immense compositeur et ces deux prodiges, déboucha sur un sommet, une espèce d’edelweiss musical difficile à exprimer avec des mots. Sans aucun doute un des concerts les plus beaux et les plus forts de l’histoire de ce jeune théâtre !

CHRISTOPHE FLOQUET
Octobre 2015

Vadim Repin et Andrei Korobeinikov au GTP le 2 octobre

Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net