Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Retour sur Wrapped, recréation de Inbal Pinto et Avshalom Pollak,, présenté fin avril au Pavillon Noir à Aix

Enveloppé c’est dansé !

Retour sur Wrapped, recréation de Inbal Pinto et Avshalom Pollak,, présenté fin avril au Pavillon Noir à Aix - Zibeline

Composée il y a plus de vingt ans par les deux grands chorégraphes israéliens Inbal Pinto et Avshalom Pollak, la pièce chorégraphique Wrapped a été « recréée » cette année, subissant quelques variations, afin d’être au plus près du regard porté par ses auteurs sur la société actuelle. Une série de vignettes, tableautins délirants et malicieux, s’enchaînent en un rythme tonique. Personnages qui semblent tirés de bandes dessinées, avec leurs attitudes, leur malléabilité, leur capacité d’invention, jubilatoire.

Robes rouges des contes ou imperméables du polard, tricornes des fous, maillots de bain des affiches d’antan, couleurs acidulées, poses de catalogues, et revirements mutins, tout se mêle en une joyeuse performance où l’esthétique de la surprise prime. La mise en scène dessine des espaces, élargit ou rétrécit le cadre, joue des limites à l’instar des Tex Avery, bouleverse les codes ; les danseurs surgissent, bondissent, se livrent à d’acrobatiques évolutions, glissent d’« image » en « image », reviennent, établissent une continuité dans cet univers déjanté. Les grammaires classiques et contemporaines se mêlent en une irréprochable technique, emportée par la fougue des neuf artistes qui semblent se démultiplier sur scène.

Les musiques empruntées à Lime Lights de Chaplin, la Norma, Beethoven (Concerto L’empereur), Estaban Sallas, Fats Waller, Art Tatum et Ben Webster, sont prises à revers, déclinées avec humour, tendresse, intelligence. Tout peut arriver sur le plateau, dans un esprit de dérision vivifiant, jusqu’au point final, pied de nez aux conventions (pas forcément à celles que l’on croit !). Une liberté émouvante anime danseurs et chorégraphie. « Nos créations sont optimistes et différentes de la réalité quotidienne parce que nous avons envie de donner à voir autre chose » expliquent les chorégraphes en préambule. Une distance salutaire qui permet la création !

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2017

Wrapped a été dansé les 28 et 29 avril au Pavillon Noir, Aix-en-Provence

Photo : © Avshalom Pollak


Pavillon Noir / Ballet Preljocaj
530 avenue Mozart
13627 Aix-en-Provence
08 11 02 01 11
http://www.preljocaj.org/