Lu par ZibelineLa Terre qui penche, de Carole Martinez aux Editions Gallimard : une enfance partagée à hauteur de rêve

Enchantement simple

La Terre qui penche, de Carole Martinez aux Editions Gallimard : une enfance partagée à hauteur de rêve - Zibeline

On connaît le domaine des Murmures depuis le Goncourt des Lycéens 2011 et on sait bien que c’est celui de tous les possibles : on croise encore sur cette Terre qui penche sans doute pour longtemps (Carole Martinez évoque le grand chantier de six romans dans ce cadre) des femmes puissantes tirant leur force de leur aliénation, des enfants et des sortilèges, des ogres et des dames aux longs cheveux verts, la grande peste de 1347, des sentiments universels et une rivière-tantôt monstre tantôt fée- qui roule des mystères sans fin… Autour du lit de la Loue et parfois dans ses eaux le récit galope et frôle des gouffres que la main experte de la romancière finit toujours par éviter habilement. Blanche l’insoumise -Minute, Chardon, Oiselet au gré de ses surnoms- morte à douze ans se parle et nous parle par deux voix narratives qui traversent le temps : la petite fille évoque son enfance toute d’énergie vive, mue par le désir de comprendre le monde en apprenant à lire, suprême transgression, et en retournant vers son origine ; la vieille âme ajuste, rectifie, prend de la hauteur et le dialogue donne magnifiquement vie à plusieurs personnages hauts en couleur traversés de pulsions, de rêves de liberté et d’amours brisées. Semée de ritournelles, de chansons de toile et de termes à l’opacité médiévale savoureuse la langue mêlée de musique brode des motifs qui se déplacent au rythme d’un récit initiatique plein de surprises. L’esprit chagrin : mais du fond d’une si belle manière et du cœur d’une telle précision documentaire que nous chuchote ce joli conte ? Que l’on ne trouve pas toujours qui l’on cherche ? Que l’humain est inépuisable ? Vraiment ? La lectrice ravie : oui mais que de beauté côtoyée et puis une enfance partagée à la hauteur du rêve c’est très bon à prendre !!!

MARIE JO DHO
Novembre 2015

La Terre qui penche
Carole Martinez
Editions Gallimard, 20 €