Vu par Zibeline

Retour sur le délicieux Week-end de rue "Tous dehors (enfin !)" à Gap

Émouvantes cimes

Retour sur le délicieux Week-end de rue

 

Elle perd ses feuilles de salade une à une, jusqu’à ce qu’un piéton lui signale avec humour «Mademoiselle, vous vous effeuillez !» et déambule gracieusement dans les rues ensoleillées de Gap. C’est le 1er week-end de juin, le Théâtre la Passerelle nous invite à être enfin Tous dehors, et le public la suit avec délectation. Laure Terrier câline l’un pour mieux dérouter l’autre, se plante dans un bac à fleurs municipal, investit un magasin de mode, court sur un mur comme si le jour lui appartenait, comme si on pouvait valser librement dans l’espace public. Les passants hésitent devant cette audace, craignent un instant un coup de folie avant de sourire, conquis par l’espièglerie et la sincérité de la demoiselle. Et regardent différemment leur décor quotidien, soudainement envahi de poésie. Même effet de décalage salutaire à la suite des street-jockeys d’Urbaphonix, qui utilisent les surprenantes capacités sonores du mobilier urbain, jouent de subtils rythmes amplifiés par le geste auguste du technicien, et laissent résonner l’émouvante apparition d’une voix humaine parmi ces bétons et métaux.

En fin de journée, on fait l’ascension du Col de Gleize (1696m d’altitude), pour assister dans un cadre exceptionnel aux envolées circassiennes de Yoann Bourgeois et Mathurin Bolze. Les deux hommes initient le cycle des Curieux de nature (gestes artistiques conçus spécifiquement pour le territoire des Hautes-Alpes) sur une musique pénétrante, dans l’atmosphère cuivrée du soir tombant sur les alpages. Leur Cavale épurée invoque la «vitalité désespérée» de Pasolini, suggérant que si Dieu existe, «il n’aurait pas dû créer en même temps l’amour et la mort». Elle peuple les montagnes de moelleux et vertigineux suicides, annulés par la magie du trampoline, comme un montage cinématographique renversant la réalité.

On soupire. Si les prochaines éditions de Tous dehors conservent cette grâce, on reviendra, c’est sûr.

GAËLLE CLOAREC
Juin 2013

Le Week-end de rue Tous dehors (enfin !) a eu lieu à Gap du 31 mai au 2 juin

Crédit photo : Cavale, Cie Yohann Bourgeois et Mademoiselle, Cie Jeanne Simone c Gaëlle Cloarec

Ci-dessous, un trailer de Cavale tourné à Grenoble.

Cavale, Cie Yoann Bourgeois, trailer 7mn from Adrien M / Claire B on Vimeo.


Théâtre La Passerelle
137 boulevard Georges Pompidou
05000 Gap
04 92 52 52 52
http://www.theatre-la-passerelle.eu/