Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Parcours sous le signe du soleil à la Fondation Vincent van Gogh d'Arles

Ellipses

• 14 mai 2018⇒28 octobre 2018 •
Vérifier les jours off sur la période
Parcours sous le signe du soleil à la Fondation Vincent van Gogh d'Arles - Zibeline

Un titre surprenant, une sélection d’œuvres hétérogène : la nouvelle exposition de la Fondation van Gogh compose un parcours déroutant sous le signe de la Méditerranée et du soleil.

Parcourant Soleil chaud, Soleil tardif ainsi que la première rétrospective consacrée au peintre anglais Paul Nash (1889-1946), le visiteur ne devra pas chercher un traitement stricto sensu de la lumière dans les arts visuels. Pour la commissaire du projet, Bice Curiger, il s’agit davantage d’une métaphore « questionnant le rapport des artistes à la Méditerranée, terre d’expérimentation, au modernisme, au post-modernisme ». Si le rapport couleur/lumière entre Adolphe Monticelli et Vincent van Gogh s’instaure d’entrée, le propos par la suite apparaît plus elliptique, tant les liens entre les œuvres ne tombent pas toujours sous l’évidence. On zigzague entre Picasso, Giorgio De Chirico, Germaine Richier, Alexander Calder, Joan Mitchell, Sigmar Polke, Etel Adnan. La belle surprise vient du choix iconoclaste porté sur l’inclassable musicien au patronyme évocateur, le coruscant Sun Ra tout imprégné du mythe solaire. En fait, c’est surtout la période historique des années 70 qui sert de pivot : la période dite « tardive » pour Picasso, mais aussi moment de renouvellement pour d’autres générations artistiques. C’est aussi le Midi de la France et la fréquentation des avant-gardes parisiennes qui nous mènent à découvrir l’œuvre du « moderniste » anglais Paul Nash montrée pour la première fois en France. Afin de tirer tout le parti de l’exposition, il sera utile de se tourner vers le catalogue à paraître prochainement, tandis que l’œuvre de Paul Nash fait l’objet d’une monographie indépendante.

CLAUDE LORIN
Mai 2018

Soleil Chaud, Soleil Tardif, les modernes indomptés
Paul Nash, éléments lumineux
jusqu’au 28 octobre
Fondation Vincent van Gogh, Arles

Soleil Chaud, Soleil Tardif, vue partielle de l’exposition: œuvres de G. Richier, A. Calder et S. Polke. © Photo Zibeline/C. Lorin


Fondation Vincent Van Gogh
35 ter rue du Docteur Fanton
13200 Arles
04 90 93 08 08
www.fondation-vincentvangogh-arles.org