Vu par Zibeline

Pierre Sauvageot et sa Sirène et midi net

Écoutez sans voir

Pierre Sauvageot  et sa Sirène et midi net - Zibeline

Le directeur de Lieux Publics est un compositeur. Pourtant les installations de Pierre Sauvageot sont aussi visuelles que sonores : son Champ harmonique aux Goudes a mis en spectacle justement la fabrique du son, leur beauté artisanale. Mais il sait programmer de la musique abstraite lors de ses Sirènes et midi net. Voire de l’électroacoustique ! Ce qui désoriente un peu son public habitué à voir

C’est qu’il n’est pas si facile d’écouter. Le 8 mai lorsque la sirène retentit elle est captée et relayée par l’ordinateur d’Hervé Birolini qui amplifie son aspect inquiétant, lui donne des graves et des craquements qui tournent autour du public… qui se rapproche des deux musiciens. Les enfants montent sur les épaules des parents, certains s’éloignent. Puis la vielle à roue de Valentin Clastrier entre en jeu, et tous les regards s’accrochent à elle : les sons naissent de gestes qui se voient, glissades infinies, bribes de modes traditionnels puis pulsations enfin, qui rassurent. Les corps des spectateurs désorientés se mettent à marquer le rythme, bercent les enfants, tandis qu’Hervé Birolini fouette l’air comme un batteur sans caisse claire, sans abandonner ses nappes et enveloppes qui fondent le tapis sonore. Les musiciens montent ensemble, crescendo, vers l’aigu, puis s’arrêtent. La sirène de fin retentit comme un rideau qui tombe.

AGNÈS FRESCHEL
Mai 2013

Champ harmonique s’est exposé aux Goudes du 4 au 28 avril

Venue d’ailleurs, coproduite par le GMEM et lieux publics, s’est déroulée dans le cadre du festival les Musiques

 

À venir

Chorus, une sirène futuriste, mécanique et musicale de Ray Lee

Le 5 juin à midi net

Parvis de l’Opéra, Marseille

04 91 03 81 28

www.lieuxpublics.com