Vittorio Forte fait briller les pages d'Earl Wild

Earl Wild : Revisions, piano transcriptionsVu par Zibeline

Vittorio Forte fait briller les pages d'Earl Wild - Zibeline

Les arrangements d’Earl Wild n’ont, on le sait, aucun secret pour Vittorio Forte. Il faut dire que ces réécritures virtuoses, hallucinées, joyeusement tapageuses de pages déjà impressionnantes se révèlent souvent fascinantes. C’est à ce pianiste et compositeur peu commun que Vittorio Forte a voulu tendrement rendre hommage. De cet héritier de la manière de Rachmaninov, décédé il y a à peine dix ans, il a su extraire le meilleur tout en ne quittant jamais son sillon : la capacité à faire entendre un chant entêtant sous des enchevêtrements de fioritures, à pousser la tonalité jusqu’au bout de sa logique parfois suffocante. Pour rendre justice à ce programme particulièrement ambitieux, le recours à un grand pianiste s’imposait : pour abattre la montagne de technique requise par l’exécution, et pour l’enrichir d’un sens réel de l’interprétation. Vittorio Forte fait fort heureusement partie de ces rares grands pianistes. Des pages de Haendel au jazz qui conclue l’opus -l’improvisation sur Someone to Watch over me, précédée de son odyssée gershwinienne- tout sonne diablement juste. Et brille d’un rare éclat ! De retour en fin d’enregistrement à un tout autre objet de son affection, le pianiste revisite avec panache son Solfeggietto. Renversant !

SUZANNE CANESSA
Février 2021

Earl Wild :[Re]visions
Vittorio Forte
Odradek, Parution le 26 mars.