Vu par Zibeline

"We are Monchichi" au Pavillon Noir d'Aix-en-Provence

Duo linguistique

Elle est née à Taiwan et vit à Paris, il est né à Naples et vit à Berlin. Shihya (« poème intelligent », traduira l’artiste) Peng et Marco di Nardo reprennent avec une virtuosité potache le duo créé par la Cie Wang Ramirez (Honji Wang et Sébastien Ramirez) en 2018 sur une dramaturgie et des textes de Fabrice Melquiot. We are Monchichi, -au cours du spectacle, on découvrira ce qu’est un « Monchichi »-, nous replace au niveau de la planète. Le spectacle raconte l’amour qui se moque bien des distances géographiques, linguistiques ou culturelles.

La danse contemporaine pour l’une, le hip hop pour l’autre, un plateau dont on explore la géométrie, angles opposés, lignes qui se croisent et se fuient, parallèles où les gestes s’apprivoisent… Un arbre pour seul décor, celui de l’Éden ? Une construction nouvelle de l’humanité serait-elle possible, où la chute de Babel ne signifierait plus la dispersion et l’incompréhension des peuples, mais la multiplicité des langues, une manière plus riche d’aborder le monde et sa foisonnante complexité ? Les deux jeunes danseurs prennent le relai du duo fondateur, l’histoire se réécrit, s’adapte, en restant universelle.

Jeux de mots, de miroirs, confrontation des techniques et des habitudes, en une fascination mutuelle, tout se réinvente avec bonheur : grâce délicate des mouvements qui rappellent les danses traditionnelles de la Chine, vivacité des acrobaties époustouflantes du hip hop, performances de gymnastes enserrés dans l’exigeante esthétique d’une danse expressive, réglée au cordeau.

La chorégraphie est portée avec un plaisir communicatif sur les compositions d’Ilia Koutchoukov alias Everydayz/+∞, et les musiques additionnelles de Bachar Mar-Khalifé/Balcoon, Carlos Gardel, Alva Noto, Nick Cave et Warren Ellis. Les lumières de Cyril Mulon sculptent l’espace, accordent leur tonalités tranchées ou vaporeuses aux diverses séquences qui s’enchaînent en un rythme espiègle et soutenu. Un spectacle « poélitique » (F. Melquiot) à la gravité ludique d’une rare intensité.

MARYVONNE COLOMBANI
Janvier 2019

We are Monchichi a été donné le du 24 au 26 janvier au Pavillon Noir, Aix-en-Provence

Photo 1 : We_are_monchichi © Morah Geist Jacob’s Pillow Dance

Photo 2 : We_are_monchichi © Grant Halverson


Pavillon Noir / Ballet Preljocaj
530 avenue Mozart
13627 Aix-en-Provence
08 11 02 01 11
http://www.preljocaj.org/