Double Play !, Laureline Galliot et Mathieu Peyroulet-Ghilini font œuvre commune au Moulin à La Valette du Var

Duo de choc !Vu par Zibeline

• 2 juillet 2015⇒20 septembre 2015 •
Double Play !, Laureline Galliot et Mathieu Peyroulet-Ghilini font œuvre commune au Moulin à La Valette du Var - Zibeline

Laureline Galliot et Mathieu Peyroulet-Ghilini jouent tout l’été à Double Play ! à l’espace d’art Le Moulin. Ces deux-là se sont rencontrés à l’Ensci-Les Ateliers* où ils ont reçu les félicitations du jury en 2012, et depuis ils ne se quittent plus, ou presque. L’une «réinjecte des principes issus de sa pratique de la peinture dans son dessin industriel» et conçoit «des objets par amas de matières, de textures et de couleurs» ; l’autre est passionné par la recherche et la théorie en design. Tous deux ont raflé la mise à la Design Parade 2013 à Hyères !

Grâce au Prix du Conseil départemental du Var obtenu cette année-là, Laureline Galliot a pu développer ses recherches (par l’affectation de codes couleurs aux formes, elle compose un nouvel alphabet à partir duquel elle crée le dessin puis l’objet) et produire une série de vases crapauds en céramique et en impression 3D. Lauréat du Grand prix, Mathieu Peyroulet-Ghilini a bénéficié de plusieurs résidences à Sèvres-Cité de la céramique et au Cirva à Marseille. Il a également participé à l’exposition D’Days à Paris et à bien d’autres meetings de premier choix dans le champ du design…

Pour Le Moulin, les deux créateurs font mieux que montrer une synthèse de leur travail en cours : ils offrent une série de peintures in situ (à nous de repérer qui a peint quoi sur les murs et entre les voûtes ?), réunissent un florilège d’objets-sculptures en verre et suspendent l’énigmatique Marie-Laure en Amérique. Un «mur de Sèvres» réalisé en biscuit et corde par Mathieu Peyroulet-Ghilini qui, en réponse au thème de recherche imposé par la Cité de la céramique sur les éléments aériens, s’est inspiré des «murs» de Marie-Laure de Noailles conservés dans son hôtel place des États-Unis à Paris !

En contrepoint aux peintures et aux objets, une vitrine recèle des trésors : carnets de dessins, épures, croquis, planches colorées et annotées, aquarelles, maquettes… Des essais chromatiques, des explorations de formes, de lignes, des travaux de recherche autour du tableau de Sonia Delaunay, La Finlandaise, qui inspire à Laureline Galliot un «ipad.drawing». Chacun à sa façon relit le patrimoine avec pertinence et inventivité en optimisant les techniques actuelles, ici pour travailler sur la fragilité, la résistance et la tension, là pour «produire un modèle duplicable plus qu’une pièce unique».

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Juillet 2015

* École nationale supérieure de création industrielle, Paris

Double Play !
du 2 juillet au 20 septembre
Espace d’art Le Moulin, La Valette du Var
04 94 23 36 49
www.lavalette83.fr

Photo : Double-Play ! Laureline Galliot et Mathieu Peyroulet-Ghilini, Le Moulin – 2015 © MGG