Vu par Zibeline

Un beau programme Strauss, Debussy, Szymanowski enregistré chez Lyrinx par le duo fraternel Da-Min & Da-Hee Kim !

Duo Ainos

• 10 septembre 2015 •
Un beau programme Strauss, Debussy, Szymanowski enregistré chez Lyrinx par le duo fraternel Da-Min & Da-Hee Kim ! - Zibeline

Da-Min Kim est le « Violon Super-soliste » de l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, sous la direction de Lawrence Foster, depuis 2013. Ce jeune artiste né à Séoul en 1990, parti de Corée à 11 ans pour poursuivre ses études à Paris (CNSM, Schola Cantorum…), lauréat d’une pléiade de concours internationaux, bourré de talent, est un travailleur infatigable. Quand il ne magnifie pas la ligne de cordes de la phalange phocéenne, Da-Min Kim se produit comme soliste : on a eu le plaisir de l’entendre la saison dernière dans le Concerto de Tomasi au Silo, en formation de chambre à l’Alcazar dans Le Bœuf sur le toit de Milhaud, ou en duo complice avec sa sœur Da-Hee Kim au Foyer de l’Opéra en janvier 2015. A cette dernière occasion, leur association naturelle baptisée Duo Ainos (« La Louange » en hébreu), offrait une belle version de la Sonate pour violon et piano, composée par le jeune Richard Strauss en 1887.
On retrouve cet opus dans un enregistrement publié par le label Lyrinx, gravé par René Gambini fin 2013 au Musée du Terroir Marseillais, joli lieu qui affiche régulièrement à Château-Gombert (Marseille 13ème) des concerts attractifs. Leur sonorité s’y mixe dans un balancier maîtrisé au millimètre : chacun, de la générosité exubérante du premier mouvement au superbe cantabile souple et lyrique du deuxième, et dans la virtuosité exigeante du final, laisse soigneusement la place à l’autre dans un va-et-vient élastique.
Dans ce programme baptisé « Tradition chez les modernes », Da-Min et Da-Hee Kim, interprètent la 3ème sonate, testamentaire, de Debussy, puisant sa source chez Rameau ou Couperin en un temps où l’affirmation nationale (1916-17) allait de soi. Sous un masque léger, simple, se cache une angoisse profonde, une désespérance que parvient à rendre le duo fraternel, dans le glas pianistique ou une corde à nu, l’énigme nostalgique d’un discours haletant qui se mord la queue et se brise… Pour compléter le programme du disque, le Duo Ainos joue l’étonnant diptyque Nocturne et Tarentelle de Karol Szymanowski qui court du noir mystérieux introductif au panache hispanisant… jusqu’à l’ivresse étourdissante d’une danse dionysiaque. Superbe !
Da-Min Kim © Jeunes TalentsJACQUES FRESCHEL
Août 2015

CD Lyrinx (LYR 289)
www.lyrinx.com ou www.ledisquaire.com/accueil/11734-duo-ainos-3700232202896.html

Prochain concert de Da-Min Kim, le 10 septembre, Auditorium du Petit Palais (Paris 8ème),
en compagnie d’un autre jeune prodige coréen, le pianiste Jun-Hee Kim : Schumann, Ravel, Saint-Saëns…
www.jeunes-talents.org/saison/concert/681/danse_et_poeesie
Association Jeunes Talents – 4 rue Schubert – 75020 PARIS
Photo : Da-Min Kim © Jeunes Talents


Musée du Terroir Marseillais
5 Place des Héros
13013 Marseille
04 91 68 14 38
http://www.musee-provencal.fr/