Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Une excellente adaptation théâtrale des Aventures d'Huckleberry Finn au Festival Off d'Avignon

D’une société l’autre

• 8 juillet 2017⇒10 juillet 2017 •
Une excellente adaptation théâtrale des Aventures d'Huckleberry Finn au Festival Off d'Avignon - Zibeline

Mark Twain a donné vie à Huckleberry Finn en 1885, neuf ans après avoir relaté les aventures de Tom Sawyer, son acolyte. Située dans les années 1840 dans l’État du Mississippi, état esclavagiste du sud des États-Unis, l’histoire est celle de cet adolescent en passe de devenir adulte, que ses aventures initiatiques vont peu à peu déniaiser. Fuyant son père violent et alcoolique, Huck fait croire qu’il a été assassiné et se retrouve sur les routes aux côtés de Jim, esclave en cavale. Ils vont alors tenter de gagner ensemble, sur un radeau de fortune, le Nord, abolitionniste…

L’adaptation théâtralisée qu’en fait la Cie Peanuts prend une résonance très contemporaine, interrogeant tout un chacun, y compris les spectateurs les plus jeunes, sur ses capacités à se défaire de ses préjugés moraux et sociaux, et à développer son esprit critique. Huckleberry, qui révèle son humanité après avoir pesé le pour et le contre entre son instinct et sa conscience, entre ce que lui intimaient les diktats de l’époque et ce vers quoi son cœur le portait, quitte à aller en enfer, remet en cause les bases de la société dans laquelle il vit, sociales, religieuses, culturelles.

Sur un plateau en bois qui se déploie au rythme des événements, et se transforme à vue en étant parfaitement intégré dans le récit, les quatre comédiens (épatants !) évoluent sous une lumière tamisée, qui permet l’immersion au cœur d’un territoire qui évoque à la fois le Mississippi du récit et tout autre lieu pouvant y ressembler. Le tout est enveloppé des sons puissants et magnifiques créés pour l’occasion par les deux musiciens du groupe anglais A band of burriers, présence spectrale que des projections vidéo judicieuses font apparaître en fond de scène tout au long de la pièce.

DOMINIQUE MARÇON
Avril 2017

C’est bon, alors, j’irai en enfer a été joué le 3 mars dans la salle polyvalente de Berre L’Étang. Il sera au Festival Off d’Avignon du 8 au 10 juillet 2017, à L’Entrepôt.

Photo : © Cie Peanuts