Vu par Zibeline

L'Orchestre Français des Jeunes Baroques vu au Grand Théâtre de Provence

Dresde, une capitale européenne

• 18 octobre 2013 •
L'Orchestre Français des Jeunes Baroques vu au Grand Théâtre de Provence - Zibeline

Quand on revoit les terribles images des bombardements de Dresde par les forces alliées (1945), on imagine mal que cette cité, presqu’entièrement détruite, a été l’une des plus florissantes au XVIIIe siècle. Le Palais baroque Zwinger, restauré, était le lieu de détente et de festivités des Rois de Saxe. Auguste le Fort fit de Dresde la «Florence du Nord», invitant les artistes de toute l’Europe. La célèbre Staatskapelle, l’une des plus anciennes formations au monde, est créée en 1548 et son chœur de garçons (Dresdner Kreuzchor) est réputé dans le monde entier !

Le 18 octobre on découvrait l’Orchestre Français des Jeunes Baroque, jouant les incontournables Haendel, Telemann, Vivaldi, croisant aussi les moins connus : Heinichen, Pisendel, Zelenka, si présents à la Cour de Dresde. Johannes Pramsohler, soliste (violon de 1713) du Concerto pour violon en sol de Johann-David Heinichen, affichait une belle technique, mais un jeu manquant parfois de rondeur, qui s’épanouissait dans le Concerto de Johann-Georg Pisendel, de caractère dansant, où plane l’esprit du concerto grosso (beaux dialogues des traversos, hautbois, basson très présent). Christophe Coin, rompu aux joutes baroques, imprimait une belle dynamique à l’ensemble, donnant à chaque mouvement et danse la couleur et la métrique parfaites (Suite en fa majeur de Telemann). Il sembla ravi de se mêler ensuite à ses jeunes confrères, soliste du Concerto pour violoncelle en la mineur de Vivaldi : coups d’archet caressant les cordes et toucher d’une rare élégance. Il est émouvant que cette jeunesse reprenne le flambeau des musiciens des Lumières, un baroque flamboyant, nous replongeant dans l’univers d’une cité qui tente de retrouver son éclat d’antan.

YVES BERGÉ
Octobre 2013

Photo : Christophe-Coin-c-X-D.R

Ce concert a été donné le 18 octobre au GTP, à Aix


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net