«Sankhara» de Frédérique Deghelt, chaos intime et extime aux éditions Actes Sud

Dix jours de réflexion

«Sankhara» de Frédérique Deghelt, chaos intime et extime aux éditions Actes Sud - Zibeline

Après une violente dispute, Hélène quitte la maison, laissant Sébastien seul avec leurs deux jumeaux de cinq ans à la veille de la rentrée scolaire. Elle lui laisse une lettre dans laquelle elle lui annonce qu’elle part pour dix jours, et qu’elle ne sera pas joignable. En réalité elle va vivre une expérience de méditation vipassana : dix jours à méditer dans le silence complet et dans un lieu isolé. Dix jours pour tenter de comprendre pourquoi leur couple a perdu le fil, pourquoi elle se sent si mal. Dix jours pour renouer avec elle-même et peut-être avec Sébastien. Or pendant ces quelques jours, entre le 5 et le 16 septembre 2001, il y a le 11… dont elle ne saura rien, tandis que Sébastien, journaliste à l’AFP, est au cœur de la tourmente.

Le dernier roman de Frédérique Deghelt s’intitule Sankhara. Les sankharas sont des « perceptions physiques inconscientes engrammées dans le corps » ; des « nœuds » qui « remontent à la surface du corps lors des méditations » ; qu’il faut apprendre à sentir et à laisser passer afin de se libérer de tous les conditionnements inconscients. Ce qu’Hélène s’applique à faire dans une reconquête d’elle-même qui l’émerveille. Alors que Sébastien est submergé par le chaos du monde, qui semble faire écho à sa dévastation intime… Le roman suit la chronologie de ces dix jours et fait alterner les points de vue d’Hélène et de Sébastien. D’un côté silence et plénitude, de l’autre fureur et désarroi. À la crise de leur couple, chacun cherche des réponses dans des univers totalement différents. C’est ce que l’autrice a voulu approfondir : le lien entre l’existence personnelle et le monde dans lequel on vit, entre le chaos intime et les bouleversements du monde. Hélène et Sébastien, comme les deux faces d’une même interrogation sur ce qui fait l’essence (et le sens) de nos vies, la force de nos engagements. Le livre se déploie, intense, sensible, autour de ces deux personnages émouvants, sondés au plus profond… et dont on espère, tout au long de la lecture, que ces dix jours pas comme les autres leur permettront d’enfin se trouver. Pour mieux se retrouver.

FRED ROBERT
Février 2020

Ce roman est un des coups de cœur de la rentrée d’hiver de la librairie L’Attrape-mots (Marseille)
Sankhara Frédérique Deghelt
éditions Actes Sud  21,80 €

Librairie L’Attrape-mots
212 rue Paradis
13006 Marseille
04 91 57 08 34
lattrapemots@aol.com