Vu par Zibeline

Le violoniste Nemanja Radulovic a offert une incroyable prestation au Silo à Marseille le 28 novembre

Diavolo in Musica !

• 28 novembre 2015, 4 décembre 2015, 5 décembre 2015 •
Le violoniste Nemanja Radulovic a offert une incroyable prestation au Silo à Marseille le 28 novembre - Zibeline

Ceux qui ont eu la chance de se trouver au Silo, samedi 28 novembre, pour la venue du violoniste Nemanja Radulovic, dans le cadre de la saison symphonique de l’Opéra de Marseille, ont assisté à une prestation hors-normes.

L’artiste se présente, souriant, visiblement heureux d’être en scène, décontracté, vêtu d’une tenue excentrique pour l’exercice traditionnel du récital, tout de noir, de ses hautes bottes enlacées sur un collant moulant, à sa longue crinière passablement jugulée dans un serre-tête, enrobé d’une longue tunique asymétrique lui donnant une allure androgyne. Tout autre que lui serait ridicule… pas Nemanja ! Artiste sincère, généreux, doté d’un talent qui confère au génie, virtuose en diable, son jeu, son attitude en scène font taire toute idée de sarcasme…

Dès les premières notes de l’Orchestre Philharmonique de Marseille dans le Concerto en sol de Mozart, le violoniste invite au dialogue intime, l’esprit premier du concerto (de l’italien « concertare » !). Tournant le dos au public, il jauge son partenaire du soir… et quand il attaque ses premières phrases, il invitee les premiers violons, altos, violoncelles à entrer dans son jeu, le suivre, lui répondre : c’est beau à voir… comme un ballet… et surtout beau à entendre ! Car les musiciens sont poussés à donner le meilleur d’eux-même. La barre est haute : ils la franchissent ! Radulovic, invente, suspend, susurre, retient, explose… dans des cadences inconcevables, c’est juste inouï ! Et Mozart est une inépuisable source de vie, de bonheur : l’artiste s’y trouve dans son jardin. Il rend, ce soir-là, le public fondamentalement heureux, en un temps parfois zébré de drames effroyables… En bis, Radulovic fait aussi exploser le cadre d’un fameux thème de Paganini, qu’il réinvente avec une puissance expressive farouche, jazzy-rocker incroyablement virtuose, funambule, fantaisiste en apesanteur sur quatre cordes, il déchaîne l’assistance médusée, et les musiciens de l’orchestre eux-mêmes autant amusés et qu’admiratifs ! Sûr que les nombreux enfants présents dans le public remettront volontiers les pieds dans les salles de concert après çà !

Après ça justement.. on loue le travail réalisé, au retour de l’entracte, par le chef Adrian Prabava à la tête de la phalange phocéenne dans la 3ème symphonie de Bruckner, mais qui tombe un peu comme un dessert trop lourd servi sur une grande table étoilée !

JACQUES FRESCHEL

Novembre 2015

Concert de l’Orchestre Philharmonique de Marseille / Nemanja Radulovic le 28 nov. au Silo (Photo D.R.)

Nemanja Radulovic joue aux Salins à Martigues, le 5 déc à 19h, avec l’ensemble Les Trilles du Diable www.les-salins.net/spectacles/285/nemanja-radulovic-les-trilles-du-diable 04 42 49 02 00

Prochain concert de l’Orchestre Philharmonique de Marseille, le 4 dec à l’Auditorium du Pharo. Direction Jean-Claude Casadesus & piano Elena Bashkirova : 4ème concerto de Beethoven, 1ère symphonie de Brahms http://opera.marseille.fr 04 91 55 11 10 ou 04 91 55 20 43

 


Le Silo
35 quai du Lazaret
13002 Marseille
04 91 90 00 00
http://www.silo-marseille.fr


Opéra de Marseille
2 Rue Molière
13001 Marseille
04 91 55 11 10
http://opera.marseille.fr/


Théâtre des Salins
19 Quai Paul Doumer
13692 Martigues
04 42 49 02 01
www.les-salins.net