Vu par Zibeline

Duettistes virtuoses : Dany Laferrière et Alain Mabanckou

Dialogues d’auteurs

Duettistes virtuoses : Dany Laferrière et Alain Mabanckou - Zibeline

Sans intermédiaire critique, les écrivains joutent, complices, dans l’évocation et la lecture de leurs œuvres respectives. On retiendra la virtuosité joyeuse des conteurs hors pair que sont Dany Laferrière et Alain Mabanckou, qui multiplient les anecdotes, lampadaires du Congo sous lesquels les étudiants révisent, l’arrivée de l’avion porteur des sujets du bac, mais aussi la force évocatoire des lieux que la conjonction du pouvoir et des intellectuels rendent universels, Saint-Germain-des-Prés, plus connu que le continent africain… « La puissance ne devrait pas régner en littérature, seules la fragilité et l’émotion ! » Les conteurs le savent bien, les histoires ne changent pas, ce sont les variations qui sont intéressantes… Assaut d’histoires, de mots savoureux et brillants. « Les pauvres arpentent la planète tandis que les riches restent de plus en plus sédentaires, si bien que les pauvres deviennent de plus en plus cultivés, donc extrêmement, riches, (on apprend toujours par soi-même) ». Ils nous font passer par Haïti, « le pays des hommes sans chapeau », rappellent que « la culture, ce n’est pas seulement dans les livres, mais hors les murs, hors les pages, dans l’émotion ». « Je suis heureux que tu le dises, rit Alain Mabanckou, pendant longtemps, mes livres ont été refusés à l’unanimité, je me suis dit alors, il faut que tu travailles ! ». « La résistance, c’est la force et l’honneur de la littérature, ajoute-t-il. Je me souviens du petit recueil Le parfait secrétaire, dans lequel nous puisions l’inspiration pour toutes nos lettres administratives, mais aussi amoureuses. La jeune fille blonde des modèles épistolaires ne correspondait guère à nos bien-aimées… l’écriture est une adaptation ! et si l’on peut croiser le destin, alors le bonheur de l’écrivain est intense ! » Autre définition de l’écrivain : « si les écrivains écrivent, c’est que les lecteurs attendent de les lire ! ». Un régal !!!

MARYVONNE COLOMBANI
Septembre 2018

Rencontre dans le cadre des Correspondances de Manosque 2018 (du 26 au 30 septembre)

Dany Laferrière, Pays sans chapeau, Zulma 2018 (réédition)
Alain Mabanckou, Les cigognes sont immortelles, Seuil, collection « Fiction & Cie » (2018)

Photographie © MC